Coupable, ou innocent (e) ?

Des remords? Des regrets? Libérez-vous par le pardon !

 

Ouvrage d'Anne-Catherine sabas - Liberez-vous par le pardon

Qui n'a pas, un jour, éprouvé nostalgie ou tristesse en pensant à ce qu'hier aurait pu être? Le souvenir de ce que nous avons fait, pas fait, dit ou pas dit, pensé ou pas pensé, peut être recouvert d'amertume ou de regret si nous n'avons pas pris le temps de guérir la douleur inhérente à nos expériences passées, et, éventuellement, de pleurer nos pertes, faire nos deuils.

Laissons aller les remords !

Hier ne reviendra pas. Et nous avons fait ce que nous pouvons. Ressasser nos erreurs, nos manquements, nos faiblesses, ne peut que nous plonger dans le chagrin. L'être humain est faillible, imparfait, et apprend de ses expériences. Le plus beau cadeau qu'il puisse se faire est d'arrêter de se punir et de sortir de la honte de n'être que ce qu'il est. Nous devons faire la paix avec nous-même, et "Libérez-vous par le pardon" nous propose des outils simples pour devenir, enfin, notre meilleur allié. Car, vous l'avez compris, la première personne à qui nous devons pardonner est nous-même. Et n'oublions pas qu'une grande partie de nos erreurs est réparable, pour peu que notre " repentance" soit sincère!

Oublions les regrets !

Pardonner à la vie de ne pas avoir répondu à nos attentes, c'est s'ouvrir à la possibilité de profiter, enfin, du présent tel qu'il est. Combien de moments avons-nous gâchés parce que nous étions occupés à nager dans la mélancolie? A redessiner notre histoire comme nous aurions voulu qu'elle soit? A être en lutte contrer le présent et les différents facteurs qui composent notre existence. Notre vie n'a pas été ce qu'elle aurait dû être, selon nous? Retroussons nos manches, et créons un présent heureux! C'est très simple! J'ai développé ce sujet lors de la conférence d'ouverture des Journées du Pardon.

Nos expériences sont précieuses !

Notre pouvoir sur les événements est limité, mais nous pouvons agir sur la manière dont nous y réagissons. On nous a fait du mal? C'est dommage. Mais ressasser l'ignominie ne fait que nous maintenir dans la souffrance. Attention! pardonner à l'autre, ce n'est pas forcément nous réconcilier avec lui - ou elle. Ce n'est d'ailleurs parfois pas souhaitable. Il s'agit plutôt de nous libérer nous-même du ressentiment, afin de pouvoir passer à autre chose. C'est la plus belle réponse que nous pouvons apporter à nos malheurs. Bien plus efficace que les remords ou les regrets.

Car, vous l'avez compris, le chemin vers pardon nous offre une merveilleuse opportunité :transformer les lamentations, larmes et humiliations, en souvenirs riches d'enseignements, qui nous permettront, jour après jour, de vivre plus sages, plus joyeux, et plus avisés. Finalement, être heureux, ne serait-ce pas ce simple choix de transformer le regard que nous avons sur nos histoires? Je vous invite à aller consulter le "Petit manuel de vie pour éviter 10 ans de psy".

Voir la fiche du livre Libérez-vous par le pardon !

 

image: http://www.anne-catherine-sabas.com/medias/album/anne-catherine-sabas-couverture-liberez-vous-par-le-pardon-2.jpg

pervers narcissique definition - liberez-vous par le pardon


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/blog/des-remords-des-regrets-liberez-vous-par-le-pardon.html#HK9KQ72wvYw7bsu1.99