Débat : pédocriminalité

Innocence en danger !

J'étais présente au débat organisé à Paris avec l’association « Innocence en danger »

Je copie ici le texte que Kathya de Brinon a transmis sur Facebook, et la remercie, ainsi que Martine Magnin, pour leur invitation. 

"Hier, ce vendredi 11 janvier 2019, nous avons vécu un après-midi et une soirée riches en émotion.

Des témoignages poignants, des victimes émouvantes et des participants attentifs porteurs de nombreuses questions, nous ont amenés à cette réflexion : la cause des enfants en danger est présente en chacun de nous, mais la route est bien longue pour anéantir tous ces prédateurs sexuels.

Notre justice ne répond pas à notre attente malheureusement. 
Ces criminels sont la plupart du temps remis en liberté et ne reçoivent que des peines minimes. Un enfant massacré à vie ne vaut décidément pas grand-chose...

Des parents se battent pour finalement entendre des sentences assorties de sursis. 
Ces monstres, ces pédocriminels sont libérés et récidiveront pour la plupart d’entre eux.
C
ertains essaient de nous convaincre qu’en assistant à des groupes de parole, ils ne repasseront plus à l’acte. 
Cela nous révolte car nous savons tous, par expérience, qu’il n’y a aucune autre solution que de les éloigner à jamais des jeunes victimes innocentes.

Que faire ? Comment agir dans une Société qui ne veut pas entendre. 
Comment protéger nos enfants ?

Nos responsables politiques ne réagissent pas suffisamment à nos demandes.
Nous voulons qu’une loi établissant l’imprescriptibilité soit promulguée.

L’amnésie post traumatique affecte la plupart de nos victimes. Doit-on continuer à l’ignorer ?
Notre Société doit rendre son honneur à tous, et ce quand bien même leur agresseur serait-il décédé.

Être reconnu « victime » face à tous les aiderait à se reconstruire et ce, quel que soit leur âge. 
C’est un pas essentiel à franchir.
Notre souffrance doit être enfin entendue !

Aidez-nous, manifestez votre inquiétude, soutenez l’innocence en danger.

Mon livre est un véritable cri d’alerte. 
À travers mes mots sans concession, vous comprendrez l’horreur de ce que vit une fillette de 9 ans violée et prostituée par son grand-père maternel :
« Des larmes dans les yeux et un monstre par la main » paru aux Éditions Maïa.
Kathya de Brinon

L’image contient peut-être : texte

traumatisme résilience psy enfance innocence en danger pédocriminalité inceste protection abus sexuel Kathya de Brinon