Billets de sabasannecathe

Naturellement mieux!

Trefle coeur

« Cycle, découverte des huiles essentielles : les bases ». Un atelier pour explorer de façon pratique l’univers des huiles essentielles.

Au programme : * Les huiles essentielles, Kesaco ? Origine, histoire, bases de chimie, méthodes de fabrication.

* Apprendre à lire une étiquette : chémotype ? Hect ? labels ?, comment m’y retrouver et choisir (critères de qualité).

* Connaître les différentes voies d’administrations, les indications et contre-indications.

* Quels taux de dilution, les principes à connaître sans avoir besoin d’avoir fait Math Sup. * Savoir comment stocker et conserver vos flacons.

Et puis, vous aurez l’occasion de découvrir 5 huiles essentielles…essentielles et d’en côtoyer beaucoup d’autres ! Nous aborderons également les hydrolats, les huiles végétales… et chut, des surprises. Bref, une après-midi pour que les fondamentaux des huiles essentielles vous deviennent familiers.

Où : dans le cadre bienveillant et chaleureux du Cabinet Dalayrac, 107 ter rue Dalayrac - 94120 Fontenay sous Bois (Limite Vincennes , Accès RER A, station Fontenay sous bois.) A une demie-heure de Paris Centre. http://www.anne-catherinesabas.com/pages/cabinet-fontenay-sous-bois/

Quand : 10 décembre de 13h30 à 18h30.

Participation : 80 euros. Le nombre de place est limité. Les informations relatives aux formalités d’inscription seront communiquées par mail sur demande. Pour vous inscrire, me contacter sur : ecoutersoncoeur@orange.

Ecouter son Cœur Agnès Reboul

 

Du jeu de pouvoir au pouvoir du Je

Le pervers narcissique et ses comportements : comment ne pas s'y perdre?​

Ouvrage d'Anne-Catherine sabas - Triomphez des manipulateurs

On me demande souvent comment reconnaître un pervers narcissique. Il est vrai que depuis quelques années, dans notre société qui favorise une attittude nombriliste et égocentrique, ce thème est malheureusement à la mode. Pourtant, dans mon ouvrage " Triomphez des manipulateurs", j'ai souhaité aller au-delà des définitions, des étiquettes, et sortir du clivage "gentil-méchant".

Le profil du manipulateur :

Les façons de manipuler autrui sont nombreuses. Rappelons tout d'abord que le manipulateur, qu'on qualifie parfois un peu hâtivement de pervers narcissique, est avant tout un individu qui aime le pouvoir, et entend bien le garder. Pour ce faire, il peut sembler sadique et insensible. Et, souvent, il l'est , parce que son plaisir passe avant celui d'autrui. Il est dépourvu de l'empathie et du respect nécessaire à toute relation harmonieuse avec autrui. Que ce soit par le mensonge, une attitude changeante, l'intimidation, l'humiliation, la culpabilisation, il lui faudra toujours conserver une position dominatrice. Il est gentil, vous êtes méchant. Il refuse de se remettre en question. Vous l'avez compris ,il est passé maître dans l'art de retourner les situations à son profit. Pourtant, ne l'oublions pas, nous pouvons tous, un moment ou un autre, manipuler autrui pour parvenir à nos fins. Nous n'en sommes pas des pervers narcissiques ou des sadiques pour autant.

Les symptômes de l'emprise du pervers narcissique:

Face au harcèlement, ou à la perversité d'un être qui modifie la vérité et les faits au gré de ses envies, pour vous faire passer pour le bourreau, votre estime de vous va être abîmée. Confusion, doute, sentiment d'être pris au piège, rumination incessante pour tenter de trouver la solution pour satisfaire l'autre ou l'amener à vous traiter correctement sont des symptômes qui devraient vous alerter. Soyons honnêtes : le pervers narcissique est impossible à contenter. Ce que vous ferez ne conviendra jamais. Ses demandes peuvent sembler incohérentes, et vous vous épuiserez à tenter de bâtir avec lui une relation harmonieuse. Vous le sentez indifférents à vos besoins? Fuyez. Il veut la guerre? Désertez le champ de bataille avant d'y avoir laissé votre santé. Quel que soit le domaine où la manipulation s'exerce, ouvrez les yeux, et résistez. Consultez par ailleurs mon article sur les manipulateurs au travail...et ailleurs.

La rencontre avec un pervers narcissique, et après?

Il vous faudra du courage, beaucoup de lucidité, et une détermination sans faille pour mettre à jour son jeu morbide. Il vous fera douter, fera semblant de manifester de l'amour, ou au moins de l'attention lorsqu'il réalisera que vous tentez de lui échapper. Mais si vous n'êtes pas masochiste, vous comprendrez vite que vous serez bien plus heureux sans souffrir de ses comportements sadiques. Il vous faudra reconstruire votre narcissisme ( la bonne image de soi), retrouver la simplicité de relations où la vérité s'énonce clairement, sans sous-entendu, sans injonctions paradoxales, et sans perversité. Et, si vous vous pardonnez de n'avoir pas pu éviter de rentrer, malgré vous, dans ce schéma relationnel vicieux avec un pervers narcissique, vous vous ouvrirez à la joie de relations simples, faciles, où la communication est claire, la vérité respectée, et l'amour valorisé. Et, dans une telle relation, le pouvoir du je remplace le jeu du pouvoir. Car, après tout, vous aurez appris qu'il est important de prendre votre place, et de ne pas offrir à l'autre le pouvoir de décider de votre vie. Assumer qui nous sommes, nous affirmer de manière adulte, c'est-à-dire sans être ni bourreau ni victime, est le préalable au bonheur. Ainsi nous trouverons aisément une place saine dans nos relations. SI cette perspective vous séduit, vous pourriez être aidé en consultant mon article sur le pouvoir d'être heureux.

Voir la fiche du livre Triomphez des manipulateurs


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/blog/le-pervers-narcissique-et-ses-comportements-comment-ne-pas-s-y-perdre.html#0IEEQy3IXutUKm0E.99

Célébrer le Passage

Le dernier Atelier des Journées Musicales Alchimiques sera un peu particulier! 

Nous vous réservons de belles surprises ! 

Inscriptions et renseignements au 06 08 94 81 46 ( Anne-catherine ) 

Numerisation 20171115

Entre femmes

Cercle de Femmes 3

le 26/11/2017 à 13:30

Studio la Plage - Vincennes

 

Il est encore temps de vous inscrire, et de partager cette information avec vos amies ! 

Le troisième Cercle de Femmes aura lieu le 26 Novembre. Un moment privilégié pour se ressourcer, se retrouver, se régénérer. Déposer nos fardeaux et nous nourrir de chaleur, de confiance, et de joie. 

Femmes, soeurs, amies, filles, cousines, collègues bienvenues !! 

Parce que la paix et la bienveillance sont à notre portée, toujours. 

Places limitées. Tarif libre - me consulter. Inscriptions et renseignements : 06 08 94 81 46 


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/cercle-de-femmes-3.html#7FmvOSXcl0GkpqFb.99

Plonger dans le mystère

 

« La vie est un mystère qu’il faut vivre, et non un problème à résoudre. » Gandhi

Les manifestations de la vie sont imprévisibles.  Comme les saisons qui se suivent, et ne se ressemblent pas, la vie obéit à des lois qui souvent nous échappent. Nous ne maîtrisons pas tout. Et ça, nous n’aimons pas !

Les événements imprévus qui viennent bouleverser nos plans, les retards, les obstacles, les étranges synchronicités qui nous laissent croire qu’un lutin facétieux se rit de nous, les comportements parfois étranges de nos proches… tout ça nous donne parfois l’impression que, quoique nous fassions, la vie n’en fait qu’à sa tête.

Et puis, au milieu de ce tourbillon de surprises dérangeantes, des opportunités émergent, des rencontres se dessinent. Et jusqu’à nos plus grandes frustrations peuvent parfois se transformer en chance inouïe.

Par exemple, un de nos projets échoue, et une autre route, imprévue, s’ouvre devant nous. Ou alors c’est une maladie qui nous amène à revoir nos objectifs à la baisse, et nous permet ainsi de prendre le temps nécessaire pour nous poser les vraies questions, et ainsi approcher enfin les vraies réponses.

Réfléchissons un instant : quand, pour la dernière fois, la vie nous a-t-elle conduits sur une autre route que celle que nous avions imaginée ? A quel moment, pourtant souvent vécu comme désagréable, avons-nous été obligés de lâcher-prise, pour nous apercevoir que nous allions, finalement, arriver au bon endroit, malgré un chemin tortueux ou inconnu ?

La vie a une imagination illimitée : si elle nous conduit à un endroit apparemment mystérieux, c’est probablement pour que nous puissions nous y rencontrer nous-mêmes, et actualiser de nouvelles ressources ou de nouvelles qualités.

Alors, si nous ouvrions la porte de notre vie à ces nouvelles rencontres, à ces nouveaux projets ?

A ce qui nous dérange, nous fait peur ?

Que risquons-nous, en fait ? A n’importe quel instant nous pouvons dire «  stop » !

 

Alors, pourquoi ne pas tenter de nous aventurer au-delà de notre zone de confort ?

La vie nous attend, là-bas.

Acapulco 81397 640

 


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/publications/chroniques/plonger-dans-le-mystere-de-la-vie.html#r9QzUJuq5AXfoxDH.99

Que faire de nos blessures?

 

« Les esprits créatifs survivent toujours aux mauvais traitements ».

Anna Freud

 

La souffrance, nous n’aimons pas. Les blessures, ça fait mal. Qu’elles aient été infligées par la vie, par les autres, ou par nous-mêmes. Nous tentons de les éviter.

Entre les réels dommages causés par des événements passés, un présent pas toujours facile à gérer, et les hypothétiques déboires du futur qui nous empoisonnent déjà la vie, il faut avouer que la vie n’est pas un long fleuve tranquille.

Alors, comment réussir à être heureux malgré tout? Car il ne s’agit pas de sombrer dans une résignation qui nous pousserait à banir toute ambition, tout désir de paix et d’équilibre ! Il s’agit de trouver cette voie du milieu chère aux pholosophies orientales, qui nous permettrait de ne pas rajouter de la douleur aux événements que nous ne pouvons pas maîtriser.

Car, à force de vouloir à tout prix guérir de notre passé, tenter de trouver le remède miracle aux problèmes d’aujourd’hui, et maîtriser notre futur de manière à ce qu’il soit le plus conforme possible  à nos vœux, nous finissons souvent par ressembler à des robots, obsédés par la perfection, et déréglés à la moindre contrariété.

Pourtant, la souffrance ne fait-elle pas partie de la vie ?

Le deuil, la maladie, les crises inérentes à nos évolutions, et en général tous les changements qui viennent bousculer nos habitudes provoquent en nous des réactions qui, même si elles sont désagréables, n’en sont pas moins inévitables, et la plupart du temps normales.

Dans ces conditions, comment allons-nous pouvoir affronter les souffrances que nous traversons parfois à notre corps défendant ?

Tout d’abord en nous rappelant qu’elles ont une fin. En effet, même dans les maladies les plus douloureuses, il existe des moments de rémission. La douleur, comme le chagrin, finissent tôt ou tard par s’apaiser. Alors ne croyons pas cette petite voix qui nous répète que cela ne s’arrêtera jamais : c’est faux.

Ensuite, en réfléchissant à la manière de les soulager ! Décider de souffrir dans son coin, de tenir coûte que coûte, ou de faire comme si tout allait bien n’est pas la solution. La plupart des souffrances peuvent être apaisées, par la médecine, ou par les professionnels de la santé psychique. Pensons aussi aux vertus d’une discussion avec un ami, à un câlin, et au plasir sous toutes ses formes. Oui, le plaisir est un antidote à la souffrance. Simple, non ?

Nous pouvons aussi réfléchir à ce que nos souffrances veulent nous dire : une somatisation nous parle souvent d’un conflit non résolu, ou d’une émotion non digérée. Un problème relationnel vient nous indiquer ce que nous avons à réajuster dans notre manière d’entrer en relation. Et même les crises existentielles, profondes, vertigineuses, peuvent être une opportunité pour remettre à plat certains choix de vie, et trouver enfin notre voie. Il n’est jamais trop tard.

Enfin, la créativité peut transformer une souffrance en ressource, en chance, en trésor.

Combien de destins modifiés grâce à une crise ? Combien de vocations découvertes, après une souffrance qui nous semblait jusque là insurmontable. Combien de guérisons profondes parce qu’un événement douloureux nous a amenés à remettre en question nos fonctionnements obsolètes ?

Alors, qu’allons-nous faire de nos blessures ? Décider d’en être victimes toute notre vie ou, au contraire, les transformer en expériences dont nous sommes sortis vainqueurs ? Les prendre pour ce qu’elles sont : des signaux que quelque chose, dans notre positionnement, ou notre façon de nous traiter, doit être modifié d’urgence.

En fait, il ne tient qu’à nous de recréer notre vie, chaque jour, et de modifier le regard que nous avons sur les moments douloureux :  Ils vont peut-être nous sauver la vie.


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/publications/chroniques/6-que-faire-de-nos-blessures.html#pAVe1SQGoq56ioIB.99

Aider une personne deprimee 317381 w1000

Pour vivre mieux, tout simplement

Petit manuel de vie - pour éviter 10 ans de psy

( Editions Bussière ) 

 Préface d'Alain  Héril

"Anne-Catherine Sabas, la réconciliatrice
Anne-Catherine Sabas est une femme obstinée. De livre en livre elle creuse inlassablement le même sillon : celui de la réconciliation.
C’est son axe de pensée majeur. Pour elle, quelque chose de nous a été défait voire détruit et nous portons en nous cette faille comme le souvenir blessé d’un Eden à retrouver et à reconquérir. Il s’agit donc d’une quête qu’il nous faut entreprendre. Quête pour retrouver nos racines et nos valeurs fondamentales. Quête également pour faire se réconcilier en nous des parties opposées qui ne demandent qu’à être (enfin !) réunies : masculin et féminin, amour et sexualité, corps et esprit…
Et voici que, dans ce livre, elle aborde la réconciliation avec la Vie ! A priori on pourrait se dire que c’est d’une ambition folle que de proposer au lecteur un tel enjeu en si peu de lignes ! Et, pourtant le pari est réussi car Anne-Catherine Sabas a avec elle un atout de taille : la poésie. Car il s’agit pour moi d’une entreprise poétique qui n’a de cesse de nous ramener à l’essence même de ce que nous sommes, des chercheurs. 
Nous cherchons du sens et de l’essentialité et Anne-Catherine nous aide à ne pas perdre de vue ce terreau puissant pour accéder à ce qui peut donner à la Vie sa pleine mesure, son axiome le plus sûr : la joie enfin acquise d’être au monde dans une incarnation assumée et solaire.
Bien entendu elle a un plan, un parcours, un projet à nous proposer. Mais au-delà des aspects conceptuels, il faut lire ce livre aussi entre les lignes. Je dirais même qu’il faut le lire de manière énergétique. Comment ? En se laissant imprégner de ce qui sous-tend chaque phrase, chaque mot. Et cette force qui porte les mots c’est l’amour tout simplement.
Anne-Catherine Sabas ne fait que traduire son amour de l’amour, sa passion obstinée (j’y reviens !) pour un monde où nos relations ne seraient sous-tendues que par cette énergie puissante et régénératrice de l’amour... "


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/livres/petit.html#HTL5jpZgOYL4mF3J.99

Bienvenue à Agnès Reboul au sein du Cabinet Dalayrac

 

Je suis heureuse de vous annoncer le retour d'Agnès Reboul au sein du Cabinet Dalayrac. Agnès a animé des ateliers chez nous il y a quelques années, et la revoici! C'est une amie, et comme vous le savez, cela ne suffit pas pour travailler au Cabinet Dalayrac :) Elle est sérieuse, compétente, et ses outils sont très intéressants. Vous pourrez la retrouver pour des ateliers et des consultations individuelles. 

Agnès REBOUL, Ecouter son Cœur

Tél. 01.42.55.0.5.37. Ou 06.80.72.76.38.  Mail : ecoutersoncoeur@orange.fr

"J'ai besoin aujourd'hui de privilégier le langage du cœur plutôt que celui de la raison, le langage de l'Amour plutôt que celui de l'intérêt, le langage du donner plutôt que celui du prendre ou de la rétention. Mais pour cela, je dois pouvoir être libre d'élargir aujourd'hui à demain, sans l'enfermer dans le passé ou dans la crainte de l'avenir" Jacques Salomé.

Proposant depuis 2007 des séances Individuelles & des Ateliers en France & en Belgique - Créatrice des Ateliers " Ecouter son Cœur " et de séminaires de psychoénergétique. Certifiée en Biofeedback de Cohérence Cardiaque et biofeedback de Réponse Emotionnelle (par CHRU de Lille) Aromatologue, Maître-Praticien en Aromathérapie Traditionnelle (Certifiée par la Fédération Française d’Aromathérapie et DrHumana)

Je vous propose de vous recevoir au Cabinet Dalayrac avec ces deux outils: 

- Huiles essentielles et aromathérapie traditionnelles : séances de conseils personnalisés. Ateliers en France & en Belgique.

- Biofeedback de Cohérence Cardiaque et biofeedback de Réponse Emotionnelle (Innovation brevetée et créée par le CHRU de Lille)

Le biofeedback de cohérence cardiaque et le biofeedback de réponse émotionnelle sont deux nouveaux outils efficaces dans la prévention du stress, la gestion des émotions et la réduction des symptômes physiques en lien avec un dysfonctionnement du système nerveux autonome : douleur, symptômes cardiaques et respiratoires... Cette technologie innovante de biofeedback de cohérence cardiaque et de réponse émotionnelle est issue de la recherche du CHRU de Lille et intègre 2 brevets hospitaliers uniques. Elle est appliquée au sein du Service Stress & Anxiété à l’hôpital Fontan à Lille, et à l’hôpital Saint-Vincent à Paris notamment et également à l’étranger (en Suisse).

Bénéficiant des dernières recherches médicales et paramédicales, il est applicable à beaucoup de pathologies (stress, syndrome post-traumatique, fibromyalgie, anxiété, dépression, phobies, migraine, hypertension, etc.) et dans beaucoup de situations (par exemple, les pilotes de chasse l'utilisent pour la préparation en concentration de leurs entraînements en vol. Les chanteurs, acteurs l’utilisent pour un travail à la fois sur le souffle, et sur le trac).

Vous pouvez lire l’article mis en ligne sur ma page pour en savoir plus :

https://www.facebook.com/notes/ecouter-son-coeur/biofeedback-de-coh%C3%A9renceecoutersoncoeur@orange.fr cardiaque-et-biofeedback-de-r%C3%A9ponse-%C3%A9motionnellek%C3%A9saco/1093651530701877/

Et consulter le site suivant : http://coherence-cardiaque-iphone.com/science3.html

Toutes les pratiques qui vous sont proposées font l'objet d'une formation continue afin d'être mises à jour, et sont supervisées. N'interrompez jamais votre traitement sans demander l'accord de votre médecin. Mon travail est un complément, il ne peut se substituer à un avis ou traitement médical.


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/cabinet-fontenay-sous-bois/agnes-reboul.html#JmGzf4O3ESCSS7Mv.99

5

La puissance de l'engagement

 

« La vraie aventure de vie, le défi clair et haut n'est pas de fuir l'engagement mais de l'oser. »

Christiane Singer

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vos projets n’aboutissaient pas ?

Mais, au fait…êtes-vous de ceux qui élaborent des projets, des buts de vie, ou au contraire vous laissez-vous porter par le torrent, en fermant les yeux et en priant très fort que le courant ne vous amène pas à vous fracasser sur un rocher ?

Si c’est le cas, prenez quelques instants pour remercier la vie de vous voir mené ici… respirez un grand coup, et demandez-vous si vous avez envie de rester passif le reste de votre vie. Et, que la réponse soit oui ou non, vous ne risquez pas grand-chose à lire ce texte, à part, peut-être, de réaliser le nombre d’années que vous avez perdues à être spectateur de votre vie. Et donc… imaginez la suite…. Pour les philosophes existentialistes, la définition de l’engagement est la suivante : Acte par lequel l’individu assume les valeurs qu’il a choisies et donne, grâce à ce libre choix, un sens à son existence. Il donne un sens à son existence, au lieu d’attendre que les événements le fassent à sa place.

Mais en parlant d’engagement, je ne souhaite pas me borner ici à étudier l’engagement qui peut lier deux êtres l’un à l’autre, comme le mariage par exemple, ou n’importe quel contrat commercial. Même si le mariage, ou la décision d’avoir un enfant, sont sans aucun doute les engagements qui «engagent » le plus. Soi-même, et l’autre. Mais qu’en est-il de notre positionnement dans la vie en général ?

Dans notre manière d’être présent, et entier, dans nos actions, nos paroles, et nos sentiments ?

Comment pouvons-nous prétendre mener à bien un projet, si nous n’y trempons que le bout des doigts, sans réellement retrousser nos manches ?

Comment pouvons-nous être en bonne santé, si nous ne prenons pas la décision de nous habiter pleinement, et terme de sensations et d’émotions ?

Et quid de nos relations ? Comment sortir de la solitude si nous n’osons pas aller réellement dévoiler une part de notre intimité ? Imaginons une relation sexuelle du bout des orteils… cela en devient presque caricatural, n’est-ce pas ? Et notre engagement à être conscient de chaque moment ou événement de la journée ? C’est lui qui nous garantira une pleine possession de nos moyens, et la capacité à utiliser les surprises que la vie nous fait, plutôt que d’en être le jouet…

Finalement, l’engagement, ne serait-ce pas  cette capacité d’être pleinement présent, totalement engagé (corps et âme, peut-être) dans l’instant ? D’être ainsi connecté à ce que notre être recèle de meilleur, plutôt que d’être coupé de soi, et donc impuissant à agir sur le monde ?

N’oublions pas : à n’importe quel moment nous pouvons nous désengager : si le rapport avec nous-même, l’autre, ou n’importe quel projet tourne mal, nous pouvons nous en extraire. Il n’y a donc, finalement, aucun risque réel.

A l’inverse, si nous continuons à vivre notre vie en dilettante, de manière passive, il est probable que, au crépuscule de notre vie, nous regardions avec amertume toutes ces années que nous avons gâchées à ne pas vivre, à ne pas aimer, à ne pas vibrer.

Mais il sera trop tard.


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/publications/chroniques/11.html#iV25bMPM5GcxBa1k.99

13528706 1121091181244294 794624365159356428 n

Coupable, ou innocent (e) ?

Des remords? Des regrets? Libérez-vous par le pardon !

 

Ouvrage d'Anne-Catherine sabas - Liberez-vous par le pardon

Qui n'a pas, un jour, éprouvé nostalgie ou tristesse en pensant à ce qu'hier aurait pu être? Le souvenir de ce que nous avons fait, pas fait, dit ou pas dit, pensé ou pas pensé, peut être recouvert d'amertume ou de regret si nous n'avons pas pris le temps de guérir la douleur inhérente à nos expériences passées, et, éventuellement, de pleurer nos pertes, faire nos deuils.

Laissons aller les remords !

Hier ne reviendra pas. Et nous avons fait ce que nous pouvons. Ressasser nos erreurs, nos manquements, nos faiblesses, ne peut que nous plonger dans le chagrin. L'être humain est faillible, imparfait, et apprend de ses expériences. Le plus beau cadeau qu'il puisse se faire est d'arrêter de se punir et de sortir de la honte de n'être que ce qu'il est. Nous devons faire la paix avec nous-même, et "Libérez-vous par le pardon" nous propose des outils simples pour devenir, enfin, notre meilleur allié. Car, vous l'avez compris, la première personne à qui nous devons pardonner est nous-même. Et n'oublions pas qu'une grande partie de nos erreurs est réparable, pour peu que notre " repentance" soit sincère!

Oublions les regrets !

Pardonner à la vie de ne pas avoir répondu à nos attentes, c'est s'ouvrir à la possibilité de profiter, enfin, du présent tel qu'il est. Combien de moments avons-nous gâchés parce que nous étions occupés à nager dans la mélancolie? A redessiner notre histoire comme nous aurions voulu qu'elle soit? A être en lutte contrer le présent et les différents facteurs qui composent notre existence. Notre vie n'a pas été ce qu'elle aurait dû être, selon nous? Retroussons nos manches, et créons un présent heureux! C'est très simple! J'ai développé ce sujet lors de la conférence d'ouverture des Journées du Pardon.

Nos expériences sont précieuses !

Notre pouvoir sur les événements est limité, mais nous pouvons agir sur la manière dont nous y réagissons. On nous a fait du mal? C'est dommage. Mais ressasser l'ignominie ne fait que nous maintenir dans la souffrance. Attention! pardonner à l'autre, ce n'est pas forcément nous réconcilier avec lui - ou elle. Ce n'est d'ailleurs parfois pas souhaitable. Il s'agit plutôt de nous libérer nous-même du ressentiment, afin de pouvoir passer à autre chose. C'est la plus belle réponse que nous pouvons apporter à nos malheurs. Bien plus efficace que les remords ou les regrets.

Car, vous l'avez compris, le chemin vers pardon nous offre une merveilleuse opportunité :transformer les lamentations, larmes et humiliations, en souvenirs riches d'enseignements, qui nous permettront, jour après jour, de vivre plus sages, plus joyeux, et plus avisés. Finalement, être heureux, ne serait-ce pas ce simple choix de transformer le regard que nous avons sur nos histoires? Je vous invite à aller consulter le "Petit manuel de vie pour éviter 10 ans de psy".

Voir la fiche du livre Libérez-vous par le pardon !

 

image: http://www.anne-catherine-sabas.com/medias/album/anne-catherine-sabas-couverture-liberez-vous-par-le-pardon-2.jpg

pervers narcissique definition - liberez-vous par le pardon


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/blog/des-remords-des-regrets-liberez-vous-par-le-pardon.html#HK9KQ72wvYw7bsu1.99

Nous me guérissons. Vous te guérissez....

Familiale ou non, la thérapie est toujours une systémie !

 

anne catherine sabas - petit manuel de survie quand un de vos proches va voir un psy

L'interdépendance  :

Une patiente me raconta un jour que son mari, en dépression, ressentait sa psychothérapie comme un médicament dont il bénéficiait aussi. Voici la magie de la systémie ! Mieux que des électrochocs, qu'une catharsis, qu'une pharmacothérapie, ou qu'un traitement contre le stress ou les phobies, sans bouger de chez lui, il suivait, aux rythme des avancées comportementales de sa femme, une thérapie familiale systémique sans débourser un centime. J'ai donc décidé d'écrire Petit Manuel de Survie quand un de vos proches va voir un psy en leur honneur.

La systémie familiale :

Un individu est toujours en relation avec son entourage et en premier lieu sa famille. Une psychothérapie, qu'elle fasse partie des TCC ( thérapies cognitivo-comportementales), ou des démarches plus longues ( psychanalyse, art-thérapie, relaxation, etc... ) , va tôt ou tard interroger la place du patient au sein d'un système familial. C'est la systémie. Comment s'est il construit? Quels ont été ses modèles de relation? De quelle manière a-t-il été prédisposé à tel ou tel comportement, telle pathologie, telle émotion? Et, dans son rapport avec le thérapeute - une autre systémie -, le psychologue ou le psychanalyste, comment peut-on lui permettre d'expérimenter un nouveau type de rapports humains? Dans l'ouvrage "C'est quoi un psy" j'observe que c'est dans le fameux transfert que peuvent être dénoués certains souvenirs ou habitudes comportementales pathologiques. La systémie, lorsqu'elle est analysée, devient donc une porte vers la transformation.

Les thérapies systémiques :

Certaines thérapies visent à observer et transformer les relations existant au sein d'un groupe ( systémie familiale, professionnelle, etc ). Je reçois ainsi régulièrement des membres d'une même famille, des couples, mais aussi , éventuellement, des individus qui tentent d'améliorer leurs relations amicales ou professionnelles lors de mes séances individuelles. Ce dispositif particulier nécessite la présence des membre impliqués, avec un ou plusieurs thérapeutes. C'est la thérapie du système, ou systémie.

Le système est toujours en thérapie avec le patient :

Quelle chance! En changeant, nous pouvons modifier nos rapports avec notre environnement! En modifiant notre état psychologique, et donc notre mental, nos comportements et nos émotions, notre travail thérapeutique personnel va influencer notre manière d'être et donc la systémie, par le biais de la communication et des relations que nous tissons avec nos proches! D'où l'importance d'être conscient de notre responsabilité individuelle pour changer le monde: une thérapie individuelle entraîne toujours des conséquences systémiques.

"Tu veux un monde meilleur, plus fraternel, plus juste? Eh bien, commence à le faire: qui t'en empêche? Fais-le en petit et autour de toi, fais-le avec ceux qui veulent. Fais-le en petit, et il grandira." Carl G. JUNG

Voir la fiche du livre "Petit Manuel de Survie quand un de vos proches va voir un psy"

 

image: http://www.anne-catherine-sabas.com/medias/album/anne-catherine-sabas-petit-manuel-de-survie-quand-un-de-vos-proches-va-voir-un-psy.jpg

anne catherine sabas - petit manuel de survie quand un de vos proches va voir un psy


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/blog/familiale-ou-non-la-therapie-est-toujours-une-systemie.html#BhSVu276V4Sy8Dx6.99

Le burn-out

Connaissez-vous les symptômes du burn-out ?

 

couverture du livre d'anne-catherine sabas - triomphez de la souffrance au travail - symptomes du burnout

Le burn-out, ou syndrome d'épuisement, est malheureusement à la mode. Surmenage, épuisement professionnel, fatigue, stress, dépression... des vocables divers qui dépeignent une même réalité : le stress au travail, ou ailleurs, et ses conséquences désastreuses sur notre santé physique, psychique, relationnelle et sociale.

Le burn-out professionnel :

Travailler trop, sans considération, en étant soumis à des pressions toujours plus importantes, peut mener à accumuler les symptômes du burn-out. Dans une société en crise, où la rentabilité et la compétition nous poussent à l'épuisement, le surmenage est fréquent. Antoine, le héros de Un canard dans mon cabinet, en fait l'expérience, et nous livre aussi les clefs pour en guérir. Symptômes physiques, angoisses, crises de panique à l'idée d'aller travailler, les symptômes du burn-out sont nombreux. Ils doivent nous alerter. Sachez que vous n'êtes pas seuls, des professionnels peuvent vous aider à y voir clair durant cette période difficile.

La souffrance au travail :

Mais sans forcément être réduits à cette extrémité, nous pouvons-nous interroger : notre travail nous convient-il? Sommes-nous traités correctement ? Savons-nous dire non, nous arrêter à temps? L'ouvrage Triomphez de la souffrance au travail vous aidera à y voir clair, et à mettre en place des comportements salvateurs. Car, même si vous êtes harcelés, humiliés, ou simplement soumis à des rythmes inhumains, vous pouvez retrouver votre dignité, et vous protéger. Avant que les symptômes du burn-out vous clouent au lit, lisez Triomphez des manipulateurs, et réapprenez comment prendre soin de vous, même dans l'adversité.

L'épuisement, et ses traitements :

Les symptômes du burn-out peuvent être une porte vers la délivrance: s'extraire d'un cercle vicieux et réapprendre à vivre autrement est à la portée de tous, à condition de s'arrêter quelques instants et de se poser les vraies questions. Quelques pistes pour transformer la crise en opportunité vous aideront à dépasser fatigue, épuisement, accablement, pour remettre en mouvement votre capacité à être heureux (se) . ¨Parce que, quelles que soient les circonstances, vous avez le pouvoir d'être heureux. Et si vous décidiez de l'utiliser pour transformer votre vie ?

 

image: http://www.anne-catherine-sabas.com/medias/album/anne-catherine-sabas-triomphez-de-la-souffrance-au-travail.jpg

couverture du livre d'anne-catherine sabas - triomphez de la souffrance au travail - symptomes du burnout


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/blog/connaissez-vous-les-symptomes-du-burn-out.html#DBV4GO6LP0zTzrvC.99

Atelier de fin d'année

Les Journées Musicales Alchimiques - Atelier thérapeutique

le 17/12/2017 à 13:30

Studio la Plage - Vincennes

Pour fêter la fin de l'année, nous vous proposons un programme particulier: 

Le  17 Décembre de 13h30 à 18 h30, Isabelle Haugmard et moi vous retrouverons au Studio La Plage ( à Vincennes ) ,

Dans le cadre de nos Journées Musicales Alchimiques, pour notre dernier atelier de l'année

Venez vivre LE PASSAGE

Des ténèbres à la lumière, du deuil à la joie, de la dépression à la renaissance, de l’oubli de soi à l’épanouissement, de la mort à la vie ….

Nous vous accompagnons avec bienveillance vers le renouveau, grâce à nos outils énergétiques, systémiques, et dans la dimension harmonisante des vibrations sonores thérapeutiques.

Infos à suivre. Nombre de places limité. 


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/les-journees-musicales-alchimiques-atelier-therapeutique-1.html#ZY3Blh26ZxFUqHKZ.99

Tunnel 336693 960 720

Du jeu de pouvoir au pouvoir du Je

Triomphez des manipulateurs - Editions Bussière

Préface d'Alain HERIL 

 

018

 

 

Là où l’amour règne il n’y a pas de volonté de puissance. Et là où domine la puissance manque l’amour. L’un est l’ombre de l’autre.

Carl Gustav Jung

Le livre que vous allez lire est un constat. A la fois terrifiant et porteur d’espoir ! Le constat de ce que nous portons en nous, en tant qu’êtres humains, comme scories et comme bassesses et aussi, combien au cœur de nos esprits et de nos corps se tient notre capacité à évoluer, à bouger, à penser autrement.

Ce livre est un voyage comme souvent Anne-Catherine Sabas nous le fait vivre dans ses écrits. Un voyage en humanité, sans complaisance mais avec une foi inextinguible en nos possibilités d’évolution et de libération.

A partir d’exemples vivants, des paroles des hommes et des femmes rencontrés dans son cabinet de psychothérapeute, elle nous propose un chemin qui va du pouvoir, et de ses corollaires : domination, soumission, à la possibilité d’un apprentissage de la liberté. Liberté indispensable à notre mieux-être, à notre plus-être. Un pont qui s’édifie de l’ombre vers la lumière. Et nous portons en nous à la fois l’une et l’autre. Tout dépend de nos prises de conscience et de nos capacités à mettre en acte ce que nous découvrons comme étant le meilleur pour nous-mêmes.

Vu comme cela le lecteur peut avoir l’impression de lire un ouvrage de plus, certes nécessaire et édifiant, sur nos possibilités à quitter les ornières qui nous empoisonnent et trouver une dignité affirmée à être, à vivre. Mais ce livre va plus loin. Il dit que notre « je » ne peut exister pleinement que s’il est aussi un «nous ». Toutes les histoires rapportées ici vont dans ce sens : comment mettre du lien entre notre besoin d’amour et une indispensable solidarité avec celles et ceux qui nous entourent...

Car si la demande d’amour,si belle soit-elle,  ne tient pas compte de la possibilité de l’autre à donner, peut étouffer, briser, tuer...

Ce qui me touche dans ce livre c’est, aussi, son absence de naïveté. Il ne propose pas une solution toute faite qui fonctionnerait à tous les coups. Non, Anne-Catherine Sabas nous rappelle qu’il y a des deuils nécessaires à faire, des renoncements, afin d’ouvrir ses yeux à un monde vrai. Cela passe par un « travail » sur soi et une affirmation de son humanité active. « Nous créons avec autrui la sorte de rapports que nous avons avec nous-mêmes », dit-elle.

Ce livre est une sorte de guide pour nous aider à apprendre et à saisir l’importance qu’il y a à être relié. A soi, aux autres mais aussi à notre joie intérieure. «Nous devons nous ré-éduquer à être heureux », dit encore Anne-Catherine.

Comme l’auteure je suis thérapeute et même si nous n’utilisons pas les mêmes « outils » nous sommes de la même famille et confrontés aux mêmes douleurs, aux mêmes plaintes chez nos patients. Quel est notre travail ? Accueillir ces doléances dans un premier temps, ne pas les comparer à celles des autres car chaque histoire est singulière, et puis, accompagner dans cette découverte

D’une ouverture possible, d’un autre regard sur le monde. Alors le changement devient une possibilité réelle et tangible.

Tant de personnes sous emprise, perdues dans les rets de pervers! Tant de situations humainement inadmissibles ! Mais nous ne pouvons pas laisser notre douleur constituer notre identité. Nous nous construisons aussi à partir de la tendresse et de la bienveillance. Anne-Catherine Sabas le sait. Elle nous le dit. Elle nous l’affirme avec une force venant du plus profond d’elle, de son histoire. Là est sa grâce. Là se pose notre regard et notre compréhension de lecteur.

Puisse la sensibilité qui est celle de l’auteure présente à chaque ligne, influencer chacune et chacun. Et ouvrir la porte intérieure à partir de laquelle chaque lien d’humanité peut prendre sens et forme.

Alain Héril

Psychanalyste et sexothérapeute

 

Voir l'article sur les pervers narcissiques


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/livres/triomphez-des-manipulateurs.html#k8bWGDIbHE6QjYrG.99

Dis-moi comment tu as mal...

Nous n'aimons pas souffrir, pourtant nos douleurs font partie de notre vie. 

Physiques, psychiques, émotionnelles, spirituelles, les nier ou les refouler n'est jamais exempt de conséquences.

Et si nous apprenions à les écouter, les laisser nous conduire vers un mode vie plus adapté à nos besoins profonds?

Une émission à réécouter : 

4/10/2016 : Radio Terra Zen : Faire la paix avec nos douleurs

http://www.radioterrazen.net/index.php?page=podcast&id=66


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/media/radio.html#axmSIST7gVzIryrD.99

12417956 658741594228451 5423852370611433521 n

Samaïn

«Votre vision devient claire lorsque vous pouvez regarder dans votre cœur.

Celui qui regarde à l’extérieur de soi ne fait que rêver ; celui qui regarde en soi se réveille. »

Carl Gustav Jung 

Merlin l ench

Newsletter - Joyeux Halloween !

Chers toutes et tous, 

Bonjour ! Et Joyeux Halloween ! Au-delà de la fête commerciale qui permet à certains - encore! - de s'enrichir, souvenons-nous que cette fête découle d'une tradition celtique : celle du Nouvel An. La nuit de Samaïn, on accueillait les esprits des ancêtres. N'est-ce pas là une invitation à faire la paix avec notre histoire, nos aïeux, et réintégrer certains pans de notre passé à notre conscience? Je vous souhaite donc une belle réconciliation avec celles et ceux qui vous ont précédé(e), et qui ont contribué à faire de vous celui ou celle que vous êtes aujourd'hui. 

  • Quoi de neuf sur le divan? : Tout d'abord quelques échos du Festival Psy qui s'est tenu les 13 et 14 Octobre à Paris. Cet événement a été riche en interventions de qualité. Elles ont été filmées et vous les découvrirez au fur et à mesure sur le site et la page Facebook de l'Association des Psychanalystes Européens. Vous pouvez déjà retrouver :

-  Frédéric Vincent avec "Le mythe du héros et la quête initiatique" https://www.youtube.com/watch?v=yL5TQI9EfrQ&feature=youtu.be

- et Antoine Fratini avec "La parole libre. Fondements et avenir du divan" https://www.youtube.com/watch?v=NkBSIYrNTvE&feature=youtu.be

 

Venons-en maintenant à l'agenda de cette fin d'année :

  • Cercle de Femmes : Le troisième aura lieu le le Dimanche 26 Novembre à 13h30 à Vincennes. Celui du 24 Septembre fut magnifique. Merci à toutes celles qui nous font confiance et contribuent à créer cet espace où il fait bon poser ses valises et faire le plein de douceur et de complicité. Pensez à vous inscrire rapidement, et à prévenir vos amies, vos mères, vos filles, vos soeurs, vos collègues, vos voisines! Inscriptions au 06 08 94 81 46 (mon numéro ). Information importante : nous proposons maintenant le " tarif libre".

http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/cercle-de-femmes-3.html

  • Les Journées Musicales Alchimiques : Un atelier particulier aura lieu le Dimanche 17 Décembre à 13h30.  Il aura pour thème " Le passage". Nous vous emmènerons, Isabelle Haugmard (et ses instruments) et moi, à travers quelques rituels simples et puissants, transmuter certains aspects de nos histoires, pour préparer avec joie le retour du soleil montant, à l'approche du solstice d'hiver.  Rendez-vous au Studio La plage à Vincennes, à deux pas du Cabinet Dalayrac. Pensez à retenir votre place rapidement. 

http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/les-journees-musicales-alchimiques-atelier-therapeutique.html

 

  • L'habitat collectif : Ce projet est toujours d 'actualité, même si nous n'avons encore rien de concret à vous annoncer. Si la curiosité ou l'envie d'y participer activement vous taraude, retrouvez-nous sur la page Facebook : 

​https://www.facebook.com/search/top/?q=projet%20%3A%20la%20porte

 

Vous pouvez aussi me retrouver sur ces pages : 

Ma page pro  :  https://www.facebook.com/Anne-Catherine-Sabas-372065339630258/

- La page "Nous pouvons le faire":  un florilège  d'initiatives humanistes pour un monde plus beau, plus juste, plus "nature".Vous verrez, sur cette page on sourit beaucoup. J'espère qu'elle vous  inspirera. https://www.facebook.com/Nous-pouvons-le-faire-813264858801361/ 

La page du Cabinet Dalayrac : https://www.facebook.com/cabinetdalayrac/

 

En vous souhaitant une belle nouvelle année celtique, je vous embrasse chaleureusement.

Anne-Catherine 

10157194 762413310449671 6729504391443477201 n

Qu'allons-nous créer aujourd'hui?

6/06/2016 : Radio Ici et Maintenant : Etre créateur de notre vie 

Une émission à réécouter 

http://icietmaintenant.com/AUDIOS/Sante-Roxane-Anne-Catherine-Sabas-060616.mp3

Main tendue

 


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/media/radio.html#xxfaA4uuyrIZ0jo3.99

Cercle de Femmes le 26 Novembre

Cercle de Femmes 3

le 26/11/2017 à 13:30 au Studio la Plage - Vincennes

Pour le tarif, nous consulter ( il peut être adapté à vos moyens réels ) 

Durée : 5 h - Attention : Nombre de places limité !

 

Le troisième Cercle de Femmes aura lieu le 26 Novembre. Un moment privilégié pour se ressourcer, se retrouver, se régénérer. Déposer nos fardeaux et nous nourrir de chaleur, de confiance, et de joie. 

Femmes, soeurs, amies, filles, cousines, collègues bienvenues !! 

Parce que la paix et la bienveillance sont à notre portée, toujours. 

 Inscriptions et renseignements auprès d'Anne-Catherine au 06 08 94 81 46 


Affiche cdf 3

http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/cercle-de-femmes-3.html

 

Aimer, c'est agir.

"Aimer, c'est agir"     Victor Hugo

Il paraît que cete phrase fut une des dernières que Victor Hugo prononça. Cet homme qui avait offert au monde des volumes et des volumes entiers de phrases ( 40 millions de caractères réunis en 53 volumes, selon son éditeur ) nous offrit celle-ci comme un testament. Mais qu'aurait-il pu dire de mieux, le grand Victor? Lui qui fut sur tous les fronts: littéraire, politique, ésotérique, mais aussi amoureux.. 

En me promenant sur Internet, je continue ma plongée dans les champs de belles phrases. Des titres de livres, des exhortations lancées comme des perles émanant de gurus, des photos magnifiques, des ciels immaculés, illuminés, arc-en-cielisés, sous-titrés d'amour, de paix, de conseils judicieux, intelligents, indispensables parfois.  Et, c'est vrai, j'en partage aussi, de ces images.  Je les like, je les follow, je les share, je les read évidemment... et, soyons honnêtes,  je les forget parfois aussi vite que je les ai trouvées.

Alors, bien sûr, la science le prouve, il est nettement plus profitable pour la santé et donc à l'équilibre en général d'être en contact avec des lectures positives, des mots faisant l'apologie du bien, de la paix, de l'amour. C'est indéniable. Nous devenons ce que nous regardons, entendons, partageons. 

Sur Facebook, j'ai créé il y a quelques mois une page intitulée Nous Pouvons Le Faire :

https://www.facebook.com/Nous-pouvons-le-faire-813264858801361/?fref=ts

Elle recense des initiatives concrètes, glanées ça et là, dont nous pouvons nous inspirer pour embellir notre monde et surtout les rapports entre les humains qui le peuplent. Des paroles mises en actes. Du concret. 

Je suis toujours triste de voir la facilité avec laquelle ceux qui prêchent parfois l'amour, la tolérance, et une vie différente, plus en accord avec des valeurs humanistes, sont les premiers à se précipiter pour acheter le dernier I phone ou aller voir des films extrêmement violents prônant la loi du plus fort, l'ividualisme, voire la perversion et la folie. 

Alors, aujourd'hui, je voudrais rendre hommage à ceux qui ne font pas que parler, ou qu'écrire. A ceux qui font de moi, de toi, de nous les humains, ou de Eux les animaux, ou de Elle la nature, une vraie priorité, pour laquelle on se mobilise. 

A ceux qui offrent leur temps pour Toi et Moi.

A ceux qui partagent leur sourire

Leurs paroles d'amour, en te, me regardant droit dans les yeux sans avoir peur de tes, mes, leurs  larmes

A ceux qui vont continuer à se mobiliser pour défendre nos acquis sociaux, la justice, la paix

A ceux qui se demandent comment aider l'humanité, et qui le font

Même tard le soir parfois, même le week-end

A ceux qui ont entendu l'Appel. Cet appel qui ne se taiera pas

Serons-nous de celles et ceux qui restent sourds et immobiles face aux souffrances du monde?

Qui parlent mais ne bougent pas?

Ou allons-nous mettre en pratique tout ce que nous croyons, expérons, souhaitons au fond de notre coeur?

Participer à la création d'un monde plus juste, plus doux, plus heureux? 

C'est aujourd'hui que ça commence. 

Maintenant. 

 

Images 1


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/publications/chroniques/26-aimer-c-est-agir.html#8ohElmYlRd7lOfXR.99

Atelier de fin d'année

Les Journées Musicales Alchimiques - Atelier thérapeutique

le 17/12/2017 à 13:30

Studio la Plage - Vincennes

Durée : 5 heures

Pour fêter la fin de l'année, nous vous proposons un programme particulier: 

Venez vivre LE PASSAGE

Des ténèbres à la lumière, du deuil à la joie, de la dépression à la renaissance, de l’oubli de soi à l’épanouissement, de la mort à la vie ….

En cette fin d’année, nous vous accompagnons avec bienveillance vers le renouveau, grâce à nos outils énergétiques, systémiques, et dans la dimension harmonisante des vibrations sonores thérapeutiques.

Infos à suivre. Nombre de places limité. 

Inscriptions et renseignements : Anne-Catherine Sabas au 06 08 94 81 46 

Isabelle Géry Haugmard au 06 83 61 45 45 


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/les-journees-musicales-alchimiques-atelier-therapeutique-1.html#qkZ1djlyM7fCwAMP.99

Tunnel 336693 960 720

 

Avons-nous fait la paix avec notre histoire?

 

Une vidéo à voir ou revoir :" Guérir notre histoire pour contribuer à guérir le monde"

Conférence d'ouverture des Journées du Pardon 2015 

https://www.youtube.com/watch?v=7dpDYaoc-NM

Http 2f 2fi huffpost com 2fgen 2f1387397 2fimages 2fn amour propre 628x314


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/blog/faisons-la-paix-avec-notre-histoire.html#Gi4gsrYF22zZsBqc.99

Comment traversons-nous les crises?

 

Podcast de l'emission Radio Ici et Maintenant du 13 juillet 2016 - thème :  transformer la crise en opportunité

https://www.youtube.com/watch?v=BCDPIyv2Z4M


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/media/presse-ecrite.html#bd4SG0FAQe1TZufd.99

Croyances limitatives compressor

La danse ( extrait de l'Ame des heures - Collection Sajat 2002 )

La danse


Regardez nos atomes mouvants dans la danse,

Le feu épidermique, les robes corollées,

Les imaginations charnelles qui s'élancent 

Et, tournant sur la piste, pourraient s'envoler

Vers un lointain passé plus vrai, plus extatique

Où le coeur et le corps n'étaient pas divorcés.

Nos ancêtres allumaient leurs os à la musique

Du mouvement de l'onde, et des sillons tracés

Sur une terre honnête. Et rien n'était tabou.

Ni le bonheur ni l'homme ne restaient cachés.

Qu'avons-nous fait de nous? Nées de souffle et de boue,

Où dorment nos entrailles? Nous sommes attachés 

A nos intelligences, pauvres devantures

Désertées de nos sens pour mieux nous affadir...

Je me roule dans l'air, je dors dans la nature,

Et je vais transpirer, danser, ne pas mourir

Sunset leap by dcw1979 d39rl45

Sauver le monde

"Chaque matin, les hommes et les femmes qui prennent soin de la parcelle du réel qui leur est confiée sont en train de sauver le monde, sans le savoir."

Christiane Singer 

 

10270285 10203644336412907 4930615209322738685 n

La grande douceur

"Je cherche la grande douceur, celle que personne n'a jamais vue et dont l'existence ne fait aucun doute car c'est à elle que l'on doit la beauté odorante des jacinthes, la lumière dans les yeux étonnés des bêtes et tout ce qu'il y a sur terre et dans les livres de bienfaisants...
Nous devrions rendre grâce aux animaux pour leur innocence fabuleuse et leur savoir gré de poser sur nous la douceur de leurs yeux inquiets sans jamais nous condamner."

Ressusciter


C.Bobin

 

1555526 10151963407323423 526894669 n

Newsletter - Habitat collectif et infos diverses

Chers toutes et tous, 

Je vous souhaite un joyeux automne. Puisse-t-il vous mener en douceur vers l'intériorisation, et ainsi vers les retrouvailles avec votre être profond et ses rêves secrets. 

"Lorsqu'on rêve tout seul, ce n'est qu'un rêve. Alors que lorsqu'on rêve à plusieurs c'est déjà une réalité. L'utopie partagée, c'est le ressort de l'Histoire." 

Hélder Passoa Câmara 

 

  • L'habitat collectif : Nous avançons !  Un petit groupe est déjà rassemblé pour construire ce beau projet. Nous avançons pas à pas, et prenons le temps de préciser nos orientations et d'apprendre à nous connaître.  Nous avons visité un lieu magnifique, mais un peu au-dessus de nos moyens pour l'instant. Nous allons donc continuer à explorer. ... Si vous vous sentez  appelé à participer sérieusement à notre aventure, vous êtes les bienvenus. Et, évidemment, si vous avez envie d'investir, financièrement, dans la création d'un lieu " alternatif" à la folie de notre société , faites-nous signe aussi. Comme certains d'entre nous ont des grands rêves,  nous avons emprunté un chemin qui nous réserve de bien belles surprises. Bientôt, une entité juridique sera créée.  Et nous communiquerons un peu plus officiellement. 

 

  • Quoi de neuf sur le divan? : Le Festival Psy de Paris aura lieu les 13 et 14 octobre 2017 à Paris. Co-organisé par l'Association des Psychanalystes européens, il vous  proposera des conférences passionnantes, avec des intervenants de grande qualité. Je me réjouis de vous y retrouver.  Je participerai à la table ronde du samedi matin sur le thème " Comment choisir son psy?"  Pour les inscriptions, c'est là : festivalpsy@gmail.com ou par téléphone : 01 45 70 83 84 

http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/festival-psy-de-paris.html

 

  • Les Journées Musicales Alchimiques : Isabelle Haugmard et moi sommes au regret de vous annoncer que notre atelier du 15 Octobre sera annulé. Nous vous retrouverons pour le prochain,  le 17 Décembre à 13 h30 pour partager avec vous un passage particulier : celui de l'avant-Noël, dans l'attente de la remontée de la lumière. Cela se passera, comme d'habitude, au Studio La plage à Vincennes, à deux pas du Cabinet Dalayrac.

 

http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/les-journees-musicales-alchimiques-atelier-therapeutique-1.html

 

 

  • Cercle de Femmes : Le troisième aura lieu le le Dimanche 26 Novembre à 13h30 à Vincennes. Celui du 24 Septembre fut magnifique. Merci à toutes celles qui nous font confiance et contribuent à créer cet espace où il fait bon poser ses valises et faire le plein de douceur et de complicité. Pensez à vous inscrire rapidement, et à prévenir vos amies, vos mères, vos filles, vos soeurs, vos collègues, vos voisines! Inscriptions au 06 08 94 81 46 

Information importante : nous proposons maintenant le " tarif libre" ( nous consulter pour informations). 

http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/cercle-de-femmes-3.html

 

Voilà, chers ami(e) s. Comme toujours, vous pouvez me retrouver sur mes pages Facebook : 

Ma page pro  :  https://www.facebook.com/Anne-Catherine-Sabas-372065339630258/

- La page "Nous pouvons le faire":  un florilège  d'initiatives humanistes pour un monde plus beau, plus juste, plus "nature".Vous verrez, sur cette page on sourit beaucoup. J'espère qu'elle vous  inspirera. https://www.facebook.com/Nous-pouvons-le-faire-813264858801361/ 

La page du Cabinet Dalayrac : https://www.facebook.com/cabinetdalayrac/

 

Merci à tous pour vos messages, vos interventions, vos sourires, et surtout votre détermination à rendre ce monde plus beau. 

Je vous embrasse chaleureusement. 

Anne-Catherine

 

 

13528706 1121091181244294 794624365159356428 n 1

Rêver? Ou réaliser nos rêves?

Que voulons-nous vraiment ?

« Les esprits irrésolus ne suivent presque jamais ni leur vue ni leurs sentiment, tant qu’il leur reste une excuse pour ne pas se déterminer. »

Cardinal de Retz

 

A l’approche des vacances d'automne, si nous faisions le point sur ces mois écoulés ? En France, mais aussi en Europe, ils ont été le théâtre de luttes sociales qui peuvent nous amener à réfléchir sur la façon dont nous dirigeons notre vie. Des millions de gens , de tous âges, statuts sociaux, couleurs politiques, se rassemblent dans la rue pour protester contre  des lois, mais pas seulement : ils aspirent à une redéfinition des bases mêmes de notre société, et semblent vraiment déterminés à aller jusqu’au bout de leur action.

Qu’en est-il de nos projets personnels, de nos besoins, de nos rêves intimes ? Comment les portons-nous ? Jusqu’où sommes-nous capables de nous mobiliser pour les protéger, les couver, les réaliser ?

Ressemblons-nous à ces girouettes agitées pas le vent qui changent de cap au premier souffle ? Premier obstacle, première contradiction, première manipulation…

Nous laissons-nous porter par les événements, de manière passive, en tentant d’oublier, à force de déni et de refoulement, que notre vie est sacrifiée ? Ou, pire, sommes-nous de ceux qui se plaignent inlassablement des déboires qu’ils n’ont pas réellement cherché à éviter ?

Choisissons-nous de nous révolter éternellement contre une situation, en voulant à tout prix faire entendre notre voix, tout en nous complaisant dans une revendication qui nous maintient dans une position rebelle nous permettant de nous sentir exister ?

Voulons-nous continuer à rêver, à fantasmer, à regretter, à culpabiliser en nous sentant victime de la vie ou, encore pire, à envier et déverser notre colère sur ceux qui ont le courage de prendre leur vie en main ?

Ces questions se posent chaque fois que nous nous sentons frustrés par rapport à une situation.

 

Il nous faut du courage pour aller jusqu’au bout de nos rêves, de nos convictions, et prendre réellement soin de nos aspirations.

Parfois, il nous faudra nous opposer. Il nous faudra rompre des liens qui nous trahissent ou nous meurtrissent. Il nous faudra trouver, encore et encore, la force de croire alors que la réalité et les autres nous découragent.

Quel choix faisons-nous ?

Et quel choix feront ces centaines de milliers de gens mobilisés pour une société meilleure ?

Vont-ils trahir leurs idéaux? 

Courber la tête devant ceux qui leur disent qu’il faut se soumettre, encore, et accepter une vie sans âme, une vie sans cœur, une vie sans humanité ?

 

Je n’ai jamais plié mes rêves. Jamais abdiqué devant les nécessités du cœur et de l’âme. Et même si je dois quitter le confort du connu, la mornitude ambiante des résignés plaintifs, je ne me taierai  pas. J’essaierai d’insuffler, là où je peux, l’espoir et la croyance que oui, nous pouvons changer quelque chose. Je ne pourrai forcer personne. Je ne détiens les clefs du cœur de personne.

Mais j’observe les lois naturelles, et je sais que chaque fois qu’un individu décide-résolument-de mettre ses actions en conformité avec ses aspirations, la magie se manifeste. D’autres gens déterminés le rejoignent dans sa quête et ajoutent leur force et leur lumière à la sienne.

 

Avec ou sans nous, la magie et là. Et sera là encore. Nous la verrons… ou pas.


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/publications/chroniques/24-que-voulons-nous-vraiment.html#rYMF0viqLkSfCKjr.99

 

Butterfly 436705 640

Rendez-vous vendredi 29 Septembre

Présence au Salon Zen

le 29/09/2017 à 17:30

Salon Zen - Porte de Champerret - Paris

 

 

Je vous retrouverai avec joie au Salon Zen sur le stand des Editions Bussière, pour une rencontre-dédicace

le vendredi 29 Septembre ( à partir de 17h30) - Nous serons Hall B allée M stand M7

Je vous y présenterai mes ouvrages :      

- Triomphez de la souffrance au travail

-Triomphez des manipulateurs            

- Libérez-vous par le pardon

- Petit manuel de survie quand un de vos proches va voir un psy

- Petit manuel de vie pour éviter 10 ans de psy      

- Le pouvoir d'être heureux

Au plaisir de vous rencontrer, retrouver !

 

 

image: http://www.anne-catherine-sabas.com/medias/images/salonzensept.jpg?fx=r_686_600

Salonzensept

 


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/presence-au-salon-zen.html#H32IJDGkd9swiE8V.99

Tarif libre pour les Cercles de Femmes

Important : 

A partir de maintenant, les Cercles de Femmes seront à " tarif libre".

Nous consulter pour les précisions

 

Pied rigolo

Newsletter d'automne

Chers toutes et tous, 

Je vous écris sous un joli soleil d'automne. Certains nous avaient prédit une ènième fin du monde le 23 Septembre, et pourtant nous sommes toujours fidèles au poste! Ce qui est  certain, c'est que nous vivons jour après jour des transformations profondes, individuellement et collectivement. Et je suis ravie de me trouver là, à cette époque charnière où chaque action pourra contribuer - ou non, - à poser les bases d'une société différente, où les valeurs humaines seront au premier plan. 

Nous avons du pain sur la planche, mais le rêve d'un monde où il fait bon vivre mérite qu'on lui offre un peu de notre temps, n'est-ce pas? 

Voici les informations de cet automne : 

 

  • L'habitat collectif : Nous avançons !  Nous sommes un petit groupe déjà rassemblé pour construire ce beau projet. Quelle joie ! Les idées fusent, et les personnalités se rejoignent sur l'essentiel. Et, comme certains d'entre nous ont des grands rêves,  nous avons emprunté un chemin qui nous réserve de bien belles surprises. Bientôt, une entité juridique sera créée. En attendant, vous pouvez toujours nous faire signe et nous rejoindre en route... 

 

  • Salon Zen : Je vous y retrouverai avec joie le vendredi 29 Septembre à partir de 17h30 sur le stand des Editions Bussière, pour une rencontre-dédicace. Nous serons Hall B allée M stand M7. Je vous y présenterai mes ouvrages : Triomphez de la souffrance au travail, Triomphez des manipulateurs, Libérez-vous par le pardon, Petit manuel de survie quand un de vos proches va voir un psy, Petit manuel de vie pour éviter 10 ans de psy , Le pouvoir d'être heureux.

http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/presence-au-salon-zen.html#zyi9gtaMUpii2Sa6.99

 

  • Quoi de neuf sur le divan? : Le Festival Psy de Paris aura lieu les 13 et 14 octobre 2017 à Paris. Co-organisé par l'Association des Psychanalystes européens, il vous  proposera des conférences passionnantes, avec des intervenants de grande qualité. Je me réjouis de vous y retrouver.  Je participerai à la table ronde du samedi matin sur le thème " Comment choisir son psy?"  Pour les inscriptions, c'est là : festivalpsy2017@gmail.com ou par téléphone : 01 45 70 83 84 

http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/festival-psy-de-paris.html

 

  • Les Journées Musicales Alchimiques : Quelques places sont encore disponibles le Dimanche 15 octobre à 13h30.  Isabelle Haugmard (et ses instruments), et moi vous retrouverons toujours au même endroit (Studio La plage à Vincennes, à deux pas du Cabinet Dalayrac), avec le même plaisir. 

http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/les-journees-musicales-alchimiques-atelier-therapeutique.html

 

  • Cercle de Femmes : Le troisième aura lieu le le Dimanche 26 Novembre à 13h30 à Vincennes. Celui du 24 Septembre fut magnifique. Merci à toutes celles qui nous font confiance et contribuent à créer cet espace où il fait bon poser ses valises et faire le plein de douceur et de complicité. Pensez à vous inscrire rapidement, et à prévenir vos amies, vos mères, vos filles, vos soeurs, vos collègues, vos voisines! Inscriptions au 06 08 94 81 46 ( mon numéro ).

Information importante : nous proposons maintenant le " tarif libre".

http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/cercle-de-femmes-3.html

 

Voilà, chers ami(e) s. Comme toujours, vous pouvez me retrouver sur mes pages Facebook : 

Ma page pro  :  https://www.facebook.com/Anne-Catherine-Sabas-372065339630258/

- La page "Nous pouvons le faire":  un florilège  d'initiatives humanistes pour un monde plus beau, plus juste, plus "nature".Vous verrez, sur cette page on sourit beaucoup. J'espère qu'elle vous  inspirera. https://www.facebook.com/Nous-pouvons-le-faire-813264858801361/ 

La page du Cabinet Dalayrac : https://www.facebook.com/cabinetdalayrac/

 

Prenez bien soin de vos rêves, de votre coeur d'enfant, et de la place que vous souhaitez prendre dans notre monde en profonde mutation.

Et, pour celles et ceux d'entre vous qui en doutent encore, rappelez-vous que nous avons le droit, et le pouvoir d'être heureux !!

http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/livres/le-pouvoir-d-etre-heureux.html

 

Happy man 692795 640

 

 

Je vous embrasse chaleureusement, 

Anne-Catherine 

Le deuil: Quand l'absurde côtoie l'évident..

TV - WebTV

Une émission à réécouter.. pour que nos larmes soient perles de joie. 

Radio ici et Maintenant : le Deuil ( 27/01/2016 )

https://www.youtube.com/watch?v=ycpck2mWg1w


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/media/presse-ecrite.html#80u8ZkSMd4iSfJIw.99

 

Balloon 1167218 960 720

Cercle de Femmes

 

2 ème Cercle de Femmes  : le dimanche 24/09/2017 à 13:30

Studio la Plage - Vincennes

Durée : 5 h

Les inscriptions nous parviennent encore!  Si vous arrivez trop tard, il y aura un autre rendez-vous en 2017 : le dimanche  26 Novembre

 

Un moment privilégié pour se ressourcer, se retrouver, se régénérer. Déposer nos fardeaux et nous nourrir de chaleur, de confiance, et de joie. 

Parce que la paix et la bienveillance sont à notre portée, toujours. 

Places limitées. Inscriptions et renseignements auprès d'Anne-Catherine au 06 08 94 81 46 

 

image: http://www.anne-catherine-sabas.com/medias/images/affichecdf2.jpg?fx=r_686_600

Affichecdf2

 

 

Anne-Catherine au 06 08 94 81 46, http://www.anne-catherine-sabas.com/

 

Studio la Plage 216 rue Diderot, 94130 Vincennes Val-de-Marne France


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/cercle-de-femmes-2.html#RudbsGi33Lzwzz6Y.99

Petit manuel de survie quand un de vos proches va voir un psy

Petit manuel de survie

image: http://sabasannecathe.e-monsite.com/medias/images/020-2.jpg?fx=r_686_600

020-2.jpg

Editions Bussiere - 2013 

 

 

 

« La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne perdre l’équilibre"

Albert Einstein

 

Une thérapie n’est pas un long fleuve tranquille. Ni pour le patient, ni pour son entourage. Les quelques témoignages qui étayeront ce livre vous montreront, si besoin est, les raisons qui m’ont poussée à entreprendre son écriture.

Car, lorsque l’heure du changement, de la libération, a sonné, parfois de manière brusque, impérative, l’être secoue ses chaînes, parfois violemment. Certaines de ces chaînes sont imaginaires, ou fantasmées, d’autres réelles.

Qui qu’il en soit, j’ai souhaité, dans les pages qui vont suivre, m’intéresser à ce couple si mystérieux, si funambule : le patient, et l’Autre. Son Autre.

Celui, parent, enfant, conjoint, amant, ami, collègue, dont le psy entendra parler, de manière subjective, bien entendu. Déformé par la vision du patient.

Oui, vous, cet « Autre », qui n’avez peut-être jamais mis les pieds dans le cabinet d’un thérapeute, et n’imaginez d’ailleurs même pas ce qu’on peut y faire, nous vous connaissons un peu. Et, parfois, nous savons à quel point cela peut être dérangeant pour vous. Nous n’oublions pas, pourtant, que vous avez, aussi, votre réalité, vos sentiments, et que si vous nous racontiez à l’oreille quelques évènements, vus à travers vos yeux, l’image que nous avons de cet être, en face de nous, en serait quelque peu modifiée. Mais vous n’êtes pas là. C’est notre patient qui y est. Votre « Autre » à vous…

 

 

Voir l'article sur la Systémie familiale.

extrait du livre " Petit manuel de survie "

 

 

Osons donc ouvrir notre cœur un espace ou l'Autre peut évoluer . Comme un ventre maternel dans lequel un fœtus évolue , bouge , se retourne ( parfois , la mère souffre de ces mouvements intempestifs surtout vers la fin de la grossesse ) , soyons élastiques , suffisamment mobiles et accueillants pour ne pas figer l'Autre et l’étouffer .

 

A propos , est - ce un être vivant que nous aimons ? Ou un objet prévisible , comme un pot de fleurs dans un coin de notre salon ? 

 

Alain est formel : J'ai résisté durant des mois . 

Chaque fois qu'elle évoquait son souhait d'aller entamer une psycho-analyse , je tentais de la dissuader . Elle n'allait pas si mal que ça , nos moyens financiers étaient limités , etc ... Tous les arguments y sont passés . En vain .

Lorsqu'un soir de décembre elle m'a annoncé avoir trouvé " le psy qu'il lui fallait " , j'ai perdu le sommeil durant presque une semaine . 

En fait , j'étais terrorisé de la perdre . Ma mère , en effet ,avait rencontré , à l'université , un homme avec qui elle a fini par se remarier . Mon père ne s'en est jamais remis .


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/livres/petit-manuel-de-survie.html#i2sprxcfCYh5xkPU.99

Les Journées Musicales Alchimiques

 

Les Journées Musicales Alchimiques - Atelier thérapeutique

le 15/10/2017 à 13:30

Studio la Plage - Vincennes

Durée : 5 heures

 

Chers toutes et tous, 

Pensez à retenir vos places pour nos prochaines Journées Musicales Alchimiques ! 

Rendez-vous à La plage pour un moment d'exception....

( Si problème concernant le tarif,  faites-nous signe, nous trouverons une solution) 

 

 

image: http://www.anne-catherine-sabas.com/medias/images/numerisation-20170910.jpg?fx=r_600_824

Numerisation 20170910


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/les-journees-musicales-alchimiques-atelier-therapeutique.html#8RzhohEP8F7UHA37.99

Et si vous alliez à la rencontre de vous-même?

Anne-Catherine SABAS - Psychologie Jungienne

Psychanalyste, psychothérapeute et sophrologue deepuis 1998.  Je supervise aussi d'autres thérapeutes.

Je vous accompagne sur le chemin de la naissance à vous-même, de la réconciliation avec votre vie, de manière ponctuelle ou plus globale. 

Deuils compliqués, syndrôme de stress post-traumatique, mal-être, ou difficulté relationnelles? Mon cabinet vous accueille pour vous aider à vous restaurer dans la douceur et la bienveillance. 

Formée en sophrologie analytique, psychogénéalogie, mémoires prénatales, décodage biologique, constellations familiales, et à la supervision selon l’approche centrée sur la Personne, je suis avant tout une amoureuse de la vie et des êtres humains, qui emprunte avec vous  le chemin du cœur et de la liberté d’être.

 Mes recherches m’ont fait voyager, depuis vingt ans, sous les auspices du mysticisme, du chamanisme, de l’astrologie, du monde des rêves, de la symbolique, des soins énergétiques, et de la lithothérapie.

20 livres publiés à ce jour : recueils de poésie, romans, contes, livres pratiques, essais philosophico-poétiques. 

http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/livres/

Emissions de radios, conférences... 

http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/media/

 

 

Anne-Catherine Sabas - psychoterapeute

Au fond du silence....

Les silences inconfortables

«Le plus grand obstacle à la vie est l’attente, qui espère demain et néglige aujourd’hui.»

Sénèque

Vous est-il déjà arrivé de piaffer d’impatience, lorsque votre interlocuteur peine à trouver ses mots ou installe entre vous un silence qui vous semble pesant ?

Ou bien quand vous attendez une réponse, un coup de téléphone, une lettre, qui ne viennent pas ? Ou encore si vous vous trouvez désoeuvré, seul, sans aucun projet ou action urgente à mener ?

Le silence, l’absence, le calme, l’inaction, la passivité sont des spectres qui effraient la plupart des humains, un jour ou l’autre.

Mais pourquoi ?

Tout d’abord, en ce qui concerne le silence et l’absence, parce qu’ils nous donnent l’impression que le lien avec l’autre (ou le monde) est rompu. Ce qui est faux, heureusement ! En effet, ceux qui nous aiment continuent à nous aimer même s’ils n’en sont pas conscients à chaque instant, et ne nous le témoignent pas forcément tous les jours. Une relation perdure, même lorsque le silence s’installe dans une conversation, ou l’espace entre deux personnes.

Pour l’inaction et le calme, le processus est le même : même si nous ne faisons rien, nous sommes toujours vivants. Et le terre tourne toujours. Il est intéressant de remarquer que la plupart des hyperactifs sont en fait de grands anxieux qui tentent par tous les moyens de remplir un vide inconfortable. Mais à nous tous seuls nous ne pourrons jamais remplir tous les espaces vides de l’univers, me direz-vous ! Mais alors, de quels espaces s’agit-il ? Des espaces intérieurs, tout simplement. De cet endroit, à l’intérieur de nous, où nous avons la possibilité unique de nous rencontrer. Là, dans le présent. Ce lieu merveilleux où nous sommes réellement. Où nous ressentons une chose ou une autre… pas forcément confortable, mais qui pourra le devenir si nous acceptons de la reconnaitre telle qu’elle est : une simple expérience fugitive, éphémère, vivante. Comme nous.

Les occasions de rentrer en contact avec nous-mêmes sont multiples. Pas besoin d’heures entières à méditer, à s’extraire du monde. En nous existe un lieu secret, accessible à nous seuls, protégé, intime. Celui du présent silencieux, où nous faisons taire les mouvements extérieurs pour entrer en contact avec la symphonie de notre vie intérieure.Le sensations.

Alors, ainsi, les silences seraient une porte vers une vie bien plus riche que ce que nous avions imaginé ? Oui. Et il ne tient qu’à nous de la passer pour nous retrouver dans un jardin où les trésors ne manquent pas.

N’ayons pas peur de nous-même. Ne craignons pas le vide. Par notre seule attention, pas notre seule présence, nous le comblerons aisément. Puis, une fois que nous nous serons familiarisés avec, nous pourrons le remplir de nos intentions les plus constructives.

Et, miraculeusement, lorsque nous aurons refait connaissance avec nous-même, l’autre ne nous fera jamais plus peur.

Si nous osions écouter la symphonie qui se joue à l’intérieur de nous ? C’est celle de la vie. Elle nous attend.

 

image: http://www.anne-catherine-sabas.com/medias/images/1522818-10151963407323423-526894669-o.jpg?fx=r_686_600

1522818 10151963407323423 526894669 o


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/publications/chroniques/19.html#Vfds6Oikvy7IIdZT.99

La vraie vie

 

 

Laisse tomber la vie que tu as planifiée, pour vivre la vie qui t’attend.

Joseph Campbell

 

 

Heart 1192662 960 720

Salon Zen

Présence au Salon Zen le 29/09/2017 à 13:00

  • Porte de Champerret - Paris

Je vous retrouverai avec joie au Salon Zen sur le stand des Editions Bussière, pour une rencontre-dédicace

le vendredi 29 Septembre ( à partir de 17h30) - Nous serons Hall B allée M stand M7

Je vous y présenterai mes ouvrages :      

- Triomphez de la souffrance au travail

-Triomphez des manipulateurs            

- Libérez-vous par le pardon

- Petit manuel de survie quand un de vos proches va voir un psy

- Petit manuel de vie pour éviter 10 ans de psy      

- Le pouvoir d'être heureux

Au plaisir de vous rencontrer, retrouver !

 

 

image: http://www.anne-catherine-sabas.com/medias/images/salonzensept.jpg?fx=r_686_600

Salonzensept

 

Infos pratiques :

Accès En métro : Porte de Champerret ou Louise Michel (ligne 3)

Accès en Bus : 83, 92, 93, 163, 164, 165, PC

Accès en voiture : Parking payant Champerret/Yser

 


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/presence-au-salon-zen.html#AP8KBhR6J9IBlY9O.99

Retrouvailles

  L'amour

« S’aimer soi-même, c’est l’assurance d’une longue histoire d’amour. » Oscar Wilde
 

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous attirez régulièrement des relations douloureuses, toxiques, insatisfaisantes ? Il est toujours facile d’accuser le destin, la vie, ou les autres d’être les responsables de tous nos malheurs. Parfois, c’est utile, et, surtout, ça soulage !

Mais le soulagement provisoire ne nous permet pas d’aller modifier quelque chose en profondeur. Oui, parce que c’est de ça dont il s’agit : la profondeur. Tôt ou tard, il faudra oser aller débusquer en nous ce qui empêche l’harmonie de s’installer profondément dans notre vie.

Mais comment faire ? J’en vois déjà rechigner : Oh non, pas dix ans de thérapie !! D’ailleurs, il faut l’avouer, la thérapie n’est pas la solution à tout, surtout si elle nous maintient dans une position de victime, ou d’enfant qui a besoin de se faire chouchouter ou rassurer. Dans un premier temps, pourtant, il est vrai, un thérapeute peut nous aider à retrouver l’estime de nous, et à comprendre nos fonctionnements.

Ainsi, ce qui sera décisif sur le chemin du changement que nous voulons mettre en place, c’est , le plus rapidement possible, d’aller modifier le regard que nous avons sur nous-même.

Tout d’abord, sortir du jugement, de l’accusation. L’accusation ne suffit pas. Nous sommes en grande partie responsables de notre vie, mais pas coupables. Sinon, nous aurions fait autrement, n’est-ce pas ?

Ensuite, posons-nous la question : est-ce que je m’écoute vraiment ? Est-ce que je me respecte ? Cela nous permettra de prendre les bonnes décisions : oser dire non, oser, parfois, rompre des relations qui ne nous élèvent pas, mais nous tirent vers le bas. 

Enfin, nous aimons-nous, vraiment ? Pas seulement quand tout va bien, et que nous sommes fiers de nous, évidemment, mais lorsque nous souffrons, que nous nous décevons nous-mêmes, et que nous constatons que nous sommes encore empêtrés dans les mêmes schémas, les mêmes comportements destructeurs ?

L’amour commence à l’intérieur. A cet instant où nous décidons de nous accepter tels que nous sommes. Avec nos défauts, nos histoires, nos disgrâces, nos blessures.

Et si nous commencions maintenant, là, à cet instant ?

Si nous décidions enfin de nous traiter comme nous voulons tant qu’on nous traite ? Avec amour, et bienveillance, simplement.  Là, maintenant.

 

 

image: http://www.anne-catherine-sabas.com/medias/images/1459857-484790108286476-2108338017-n-1.jpg?fx=r_686_600

1459857 484790108286476 2108338017 n 1


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/publications/chroniques/2-l-amour.html#5D7hWErqedXSVpBB.99

Belle rentrée à tous !

Chers toutes et tous, 

Tout d'abord je vous souhaite une belle rentrée, à vous et à vos zenfants :)Ah, les cartables tous neufs.. le plaisir de retrouver les copains et les copines... et les belles couleurs dont les arbres se parent !! Vive la rentrée !! 

Cette lettre sera un bref rappel des projets en cours. Si vous sentez appelé(e) à participer, de près ou de loin, faites-moi signe ! 

 

Children 1879907 960 720

 

  • L'HABITAT COLLECTIF : les pièces du puzzle se mettent peu à peu en place.  

A force d'entendre dans mon cabinet les histoires d'hommes et de femmes dont les conditions de vie se sont détériorées de manière très préoccupante ces dernières années, j'ai écrit deux ouvrages concernant la souffrance au travail : http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/livres/triomphez-de-la-souffrance-au-travail.html, et http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/livres/romans/un-canard-dans-mon-cabinet-1.html. Mais soutenir et guider celles et ceux qui traversent l'enfer ne suffit pas. Je suis convaincue que notre société est tombée sur la tête, et que nous devons participer, collectivement et individuellement, à bâtir des systèmes plus justes, plus doux, et surtout plus humains. Je suis  donc à la recherche de quelques personnes qui seraient prêtes à sauter le pas et à construire avec moi un lieu de vie " alternatif" à Fontenay-sous-Bois.  Si deux ou trois personnes étaient prêtes à investir dans un tel projet, nous pourrions créer un lieu où vivre ( sans être les uns sur les autres ), recevoir du public (conférences, ateliers, cercles de parole, manifestations artistiques pourquoi pas...ce ne sont que des idées ), éventuellement avoir un endroit à louer pour contribuer à un auto-financement.. et de l'espace pour accueillir, ponctuellement ou plus longtemps, des gens qui souhaiteraient expérimenter un mode de vie différent.. Et puis, évidemment, un espace suffisant pour cultiver de la bonne nourriture non estampillée Monsanto. Etc etc... 

 

  • Cercle de Femmes le Dimanche 24 Septembre à 13h30.à Vincennes. Nous poursuivons l'aventure! Pensez à vous inscrire rapidement, et à prévenir vos amies, vos mères, vos filles, vos soeurs! Inscriptions au 06 08 94 81 46 ( mon numéro ).

http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/cercle-de-femmes-2.html

 

  • Salon Zen : Je vous y retrouverai avec joie le vendredi 29 Septembre à partir de 17h30 sur le stand des Editions Bussière, pour une rencontre-dédicace.Nous serons Hall B allée M stand M7. Je vous y présenterai mes ouvrages : Triomphez de la souffrance au travail, Triomphez des manipulateurs, Libérez-vous par le pardon, Petit manuel de survie quand un de vos proches va voir un psy, Petit manuel de vie pour éviter 10 ans de psy , Le pouvoir d'être heureux.

http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/presence-au-salon-zen.html#zyi9gtaMUpii2Sa6.99

 

  • Quoi de neuf sur le divan? : Le Festival Psy de Paris aura lieu les 13 et 14 octobre 2017 à Paris. Co-organisé par l'Association des Psychanalystes européens, il vous  proposera des conférences passionnantes, avec des intervenants de grande qualité. Je me réjouis de vous y retrouver.  Je participerai avec joie à la table ronde du samedi matin sur le thème " Comment choisir son psy?"  Pour les inscriptions, c'est là : festivalpsy2017@gmail.com ou par téléphone : 01 45 70 83 84 

http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/festival-psy-de-paris.html

 

  • Les Journées Musicales Alchimiques : Les Ateliers co-animés avec Isabelle Haugmard (et ses instruments) continuent- quel bonheur! -toujours au même endroit (Studio La plage à Vincennes, à deux pas du Cabinet Dalayrac). Comme d'habitude, les habitués sont prioritaires, mais il reste toujours une ou deux places pour les "nouveaux". Au plaisir de vous retrouver le Dimanche 15 octobre à 13h30. 

http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/les-journees-musicales-alchimiques-atelier-therapeutique.html

 

Voilà, chers ami(e) s. Comme toujours, vous pouvez me retrouver sur mes pages Facebook : 

Ma page pro  :  https://www.facebook.com/Anne-Catherine-Sabas-372065339630258/

- La page "Nous pouvons le faire":  un florilège  d'initiatives humanistes pour un monde plus beau, plus juste, plus "nature".Vous verrez, sur cette page on sourit beaucoup. J'espère qu'elle vous  inspirera. https://www.facebook.com/Nous-pouvons-le-faire-813264858801361/ 

La page du Cabinet Dalayrac : https://www.facebook.com/cabinetdalayrac/

 

Prenez bien soin de vous, et de l'essentiel : la santé ( la relation avec vous-même ) , les relations avec ceux que vous aimez ( l'amour, quoi !! ) , et le sens de votre vie (la relation avec le Sacré ). 

Je vous embrasse chaleureusement, 

Anne-Catherine 

 

 

Merci aux supporters !

Chers toutes et tous,

On vient de m'annoncer que j'ai obtenu le 4ème prix du concours de poésie

" Le temps de lire"...

Merci à celles et ceux qui ont voté pour mon texte. Il faut avouer que réussir à trouver où et comment voter  fut déjà une prouesse ! 

 

NUMERO 4 DU CONCOURS DE POESIE Anne-Catherine Sabas


J'attendais juste...


J'ai goûté le sel et la sève
Et la lumière qui vient porter
Le souffle de la vérité
Au creux de la nuit qui s'achève.
J'attendais juste la Présence
De la vie qu'on ne peut nommer.
J'étais immobile, à aimer... 
Et je l'ai vue dans le silence. 


Anne-Catherine Sabas

 

1030 1

Un jour...

13177947 1540921862870612 2180606678136775460 n

Un bain de vibrations thérapeutiques

Les Journées Musicales Alchimiques

Pensez à retenir votre place, le prochain atelier aura lieu le 15 Octobre 2017

Ces ateliers sont co-animés avec Isabelle Haugmard

http://www.dauphinbleu86.fr/

Tous les deux mois environs, nous vous accueillons au Studio " La plage", à Vincennes, pour une expérience thérapeutique originale et très agréable. 

http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/les-journees-musicales-alchimiques-atelier-therapeutique.html

Isabelle et moi avons voulu allier nos expériences ( 15 ans de pratique de la dynamique de groupes ), nos outils de psythothérapie, et en particulier d'animation d'ateliers, avec les vibrations thérapeutiques.

Cela vous permet, dans un cadre protégé et bienveillant, de redécouvrir votre rapport à vous-même, aux autres, au monde. Et ce, en étant accompagné par la puissance des sons thérapeutiques.

Des journées agréables, intenses, mais aussi joyeuses et douces. 

Les places sont limitées!

Inscriptions et informations: Anne-Catherine au 06 08 94 81 46 

Une chose3


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/ateliers/les-journees-musicales-alchimiques.html#Dc27BCwYFoIHthWe.99

Cercle de femmes - Retenez cette date !

Cercle de Femmes 2

  • le 24/09/2017 à 13:30
  •  
  • Studio la Plage - Vincennes
  •  
  • 80 euros ( ne doit pas être problème )
  •  
  • Durée : 5 h

 

Le deuxième Cercle de Femmes aura lieu à la rentrée. Un moment privilégié pour se ressourcer, se retrouver, se régénérer. Déposer nos fardeaux et nous nourrir de chaleur, de confiance, et de joie. 

Parce que la paix et la bienveillance sont à notre portée, toujours. 

Places limitées. Inscriptions et renseignements auprès d'Anne-Catherine au 06 08 94 81 46 

 

image: http://www.anne-catherine-sabas.com/medias/images/affichecdf2.jpg?fx=r_686_600

Affichecdf2

 


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/cercle-de-femmes-2.html#RoHb0Ulfw6PzTgoZ.99

Libérons-nous par le pardon

Libérez-vous par le pardon

 

image: http://sabasannecathe.e-monsite.com/medias/images/014.jpg?fx=r_686_600

014

 

 

 

« Libérez-vous par le pardon » - Editions Bussière 2012

PREFACE D’ALAIN HERIL

Anne-Catherine Sabas, une parole humaniste en acte

Retrouver la parole humaniste d’Anne-Catherine Sabas c’est comme renouer avec l’apaisement. Son écriture transpire le respect de l’autre, l’empathie, la joie profonde d’exercer le métier de psychothérapeute qui est le sien.

J’ai eu la chance de préfacer quatre livres d’Anne-Catherine et à chaque fois je retrouve le même sang qui circule dans les veines de son texte. Un sang d’amour à la fois puissant et blessé.

Je connais l’auteure, c’est l’une de mes amies et je voudrais ici témoigner de combien son écriture est proche de ce qu’elle est. Anne-Catherine Sabas ne triche pas, elle est entière et ses textes aussi.

En me penchant sur la rédaction de cette préface je me suis demandé comment je pouvais présenter « Libérez-vous par le pardon » sans paraphraser la force de ce livre et son urgence. Et puis mes mots sont apparus bien pauvres face au « message » qui est le sien. Et je m’aperçois qu’il est plus judicieux ici de parler de l’auteure et de ce que son livre dit d’elle.

Nous sommes à une époque où nous avons, hélas pris l’habitude de différencier les paroles et les actes et d’accepter la différence entre ce qui est dit et son incarnation vivante en acte.

Anne-Catherine Sabas incarne ce qu’elle affirme jusqu’aux doutes, jusqu’aux angoisses qui cisèlent et parsèment ses écrits. Il en est ici comme dans ses autres livres.

Lorsqu’elle dit nous c’est un engagement personnel. Quand elle dit je c’est une invitation à nous inscrire dans son énergie.

Ici elle nous invite à nous pencher sur la notion de pardon. Ce n’est qu’un prétexte pour parler d’amour, de résilience, pour reposer encore et encore la question sans réponse d’une absence de don, de considération dans nos actes et nos paroles humaines.

Elle oscille entre le religieux, le spirituel, le psychanalytique et le philosophique. Elle engage toutes les possibilités de compréhension à notre disposition pour trouver un sens à ce qui parfois n’en a que très peu.

Je dois avouer que je n’ai pas le même optimisme qu’elle. Oui, bien sûr elle pose des questions et n’est pas une personne angélique et éthérée. Elle reste les pieds sur terre. Mais elle croit en la possibilité d’un monde meilleur. Elle finit d’ailleurs son livre là-dessus.

Anne-Catherine Sabas tend son énergie et sa pensée vers une tentative de résolution et de dépassement des contraires (l’homme contre la femme/ le juif contre l’arabe/le beau contre le laid…) afin de trouver une juste sérénité. On pourrait la croire naïve de ne pas prendre en considération la rudesse du monde. On pourrait imaginer qu’elle est à côté des réalités lorsqu’elle s’interroge et dit : « Et, sur notre jolie planète, des millions d'êtres s'entretuent, physiquement ou, encore plus insidieusement, psychologiquement.

Jusqu'où? Jusqu'à quand ? ».

En fait elle est personne pure et profondément croyante. Non pas d’une croyance religieuse évacuant les autres dogmes, mais d’une croyance profonde et ancrée en la possibilité de l’homme à se débarrasser de la haine ancestrale vissée en lui.

C’est pour cela qu’elle est une superbe thérapeute.

C’est pour cela qu’elle est un ange.

Lisez ce livre et vous verrez les ailes de l’auteure se déployer à chaque ligne.

Alain Héril

Psychanalyste et sexothérapeute

 

 

Pour commander le livre :

Cliquez ici !

Voir l'article Comment se libérer par le pardon


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/livres/liberez-vous-par-le-pardon.html#ob5P1i2R77XLoKo7.99

Vous cherchez un local ?

Le cabinet Dalayrac peut accueillir un autre thérapeute ! 

Nous pouvons accueillir un autre thérapeute ( pas de psy !!!  ) au sein de notre équipe, quelques demi journées par semaine. 

Me contacter pour informations :

Anne-Catherine au 06 08 94 81 46 

 

Nous vous recevons au :

107 ter rue Dalayrac

94120 Fontenay sous Bois ( Limite Vincennes , Accès RER A, station Fontenay sous bois )  

plan cabinet dalayrac Fontenay-sous-Bois

En plein Centre de Fontenay-sous-Bois, face au Monoprix, le cabinet Dalayrac est né en 2011. Dès sa création, j’ai souhaité m’entourer de praticiens et de consultants d’approches complémentaires. Avec, pour point commun, leur humanité, leur sensibilité, et leur professionnalisme. Chacun m’a appris beaucoup sur l’être humain, et les différentes manières de l’aborder. Ici, on s’occupe du corps aussi bien que de l’esprit. Des enfants comme des adolescents, des adultes, mais aussi des nourrissons, des couples, et des familles.  

La suite ici : http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/cabinet-fontenay-sous-bois/

C5d908466dfbdc92

Nos ancêtres

Et si nous faisions la paix avec notre passé, nos ancêtres, et toutes celles et ceux qui nous ont permis d'arriver jusque ici ?

Une émission à retrouver, découvrir, partager :

01 /03 / 16 ; Radio Terra Zen : Faire la paix avec ses ancêtres 

http://www.radioterrazen.net/index.php?page=podcasts


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/media/radio.html#WLgbVF7mAUqxJKH5.99

 

Family 1266188 960 720

Bientôt la rentrée! Une Newsletter pleine de projets

Chers toutes et tous, 

Certains d'entre vous ont repris le chemin du travail, tandis que d'autres sont encore en vacances. En ce qui me concerne, ces deux mois ont été riches en événements bouleversants. A tel point que je me sens portée pour réaliser quelques nouveaux rêves. Des rencontres inattendues, des moments magiques, de l'amour, de l'amitié, des surprises, ont été au rendez-vous. Et ils laissent dans leur sillage une détermination à garder les yeux ouverts sur la magie, le merveilleux et les cadeaux de la vie, qui défient parfois notre intelligence.. et nos plans initiaux !! 

  • Et puisqu'il est question de plans, je souhaite partager avec vous un rêve qui m'habite depuis une trentaine d'années ( 29 ans excatement ). Parce que le moment est venu pour moi de le réaliser. Vous le savez, à force d'entendre dans mon cabinet les histoires d'hommes et de femmes dont les conditions de vie se sont détériorées de manière très préoccupante ces dernières années, j'ai écrit  deux ouvrages concernant la souffrance au travail : http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/livres/triomphez-de-la-souffrance-au-travail.html, et http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/livres/romans/un-canard-dans-mon-cabinet-1.html . Mais soutenir et guider celles et ceux qui traversent l'enfer ne suffit pas. Je crois qu'il est maintenant temps de proposer une alternative concrète. Je suis convaincue que notre société est tombée sur la tête, et que nous devons participer, collectivement et individuellement, à bâtir des systèmes plus justes, plus doux, et surtout plus humains. Ces thèmes sont presque devenus les thèmes favoris du Cabinet Dalayrac. 
  • Je suis  donc à la recherche de quelques personnes qui seraient prêtes à sauter le pas et à construire avec moi un lieu de vie " alternatif" à Fontenay-sous-Bois. Pour des raisons d'organisation incontournables pour moi, l'idéal serait dans les quartiers Rigollots, Roublot, République, Parapluies. Si deux ou trois personnes étainent prêtes à investir dans un tel projet, nous pourrions créer un lieu où vivre ( sans être les uns sur les autres ), recevoir du public (conférences, ateliers, cercles de parole, manifestations artistiques pourquoi pas...ce ne sont que des idées ), éventuellement avoir un endroit à louer pour contribuer à un auto-financement.. et de l'espace pour accueillir, ponctuellement ou plus longtemps, des gens qui souhaiteraient expérimenter un mode de vie différent.. Et puis, évidemment, un espace suffisant pour cultiver de la bonne nourriture non estampillée Monsanto. N'étant pas une aventurière, financièrement parlant, il faudrait trouver le montage juridique adéquat. Je vais évidemment casser ma tirelire pour sauter ce pas-là. Voilà, en gros, mon projet. La forme de sa réalisation dépendra évidemment des compétences et des idées de chacun, et de cette amie exigeante que vous connaissez bien: la réalité.
  • Si vous vous sentez SERIEUSEMENT appelé ( e ) à participer à cela ( de près ou de loin ) contactez-moi ( sabasannecathe@aol.fr ) Ceux qui me connaissent savent que je ne lance pas d'idées "en l'air", et que lorsqu'un idéal m'habite je me mets en route pour aller à sa rencontre. Même si, évidemment, la plus grande partie du chemin nous est encore cachée. 

Voilà pour l'essentiel de ce mois d'août, en cette veille d'éclipse du soleil. Passons maintenant à l'agenda: 

 

  • Cercle de Femmes le Dimanche 24 Septembre à 13h30.à Vincennes. Nous poursuivons l'aventure! Pensez à vous inscrire rapidement, et à prévenir vos amies, vos mères, vos filles, vos soeurs! Inscriptions au 06 08 94 81 46 ( mon numéro ).

http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/cercle-de-femmes-2.html

 

  • Salon Zen : Je vous y retrouverai avec joie le vendredi 29 Septembre à partir de 17h30 sur le stand des Editions Bussière, pour une rencontre-dédicace- Nous serons Hall B allée M stand M7. Je vous y présenterai mes ouvrages : Triomphez de la souffrance au travail, Triomphez des manipulateurs, Libérez-vous par le pardon, Petit manuel de survie quand un de vos proches va voir un psy, Petit manuel de vie pour éviter 10 ans de psy , Le pouvoir d'être heureux.

http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/presence-au-salon-zen.html#zyi9gtaMUpii2Sa6.99

 

  • Les Journées Musicales Alchimiques : Les Ateliers co-animés avec Isabelle Haugmard (et ses instruments) continuent- quel bonheur! -toujours au même endroit (Studio La plage à Vincennes, à deux pas du Cabinet Dalayrac). Comme d'habitude, les habitués sont prioritaires, mais il reste toujours une ou deux places pour les "nouveaux". Au plaisir de vous retrouver le Dimanche 15 octobre à 13h30. 

http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/les-journees-musicales-alchimiques-atelier-therapeutique.html

 

  • Quoi de neuf sur le divan? : Le Festival Psy de Paris aura lieu les 13 et 14 octobre 2017 à Paris. Co-organisé par l'Association des Psychanalystes européens, il vous  proposera des conférences passionnantes, avec des intervenants de grande qualité. Je me réjouis de vous y retrouver.  Je participerai avec joie à la table ronde du samedi matin sur le thème " Comment choisir son psy?"  Pour les inscriptions, c'est là : festivalpsy2017@gmail.com ou par téléphone : 01 45 70 83 84 

http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/festival-psy-de-paris.html

 

 

Voilà, chers ami(e) s. Comme toujours, vous pouvez me retrouver sur mes pages Facebook : 

Ma page pro  :  https://www.facebook.com/Anne-Catherine-Sabas-372065339630258/

- La page "Nous pouvons le faire":  un florilège  d'initiatives humanistes pour un monde plus beau, plus juste, plus "nature".Vous verrez, sur cette page on sourit beaucoup. J'espère qu'elle vous  inspirera. https://www.facebook.com/Nous-pouvons-le-faire-813264858801361/ 

La page du Cabinet Dalayrac : https://www.facebook.com/cabinetdalayrac/

 

Je vous embrasse chaleureusement et vous souhaite une belle rentrée, dans la douceur et la puissance du bonheur que donne la confiance en la vie.

Alea jacta est. 

Anne-Catherine 

13528706 1121091181244294 794624365159356428 n 1

Connaissez-vous les symptômes du burn-out ?

couverture du livre d'anne-catherine sabas - triomphez de la souffrance au travail - symptomes du burnout

Le burn-out, ou syndrome d'épuisement, est malheureusement à la mode. Surmenage, épuisement professionnel, fatigue, stress, dépression... des vocables divers qui dépeignent une même réalité : le stress au travail, ou ailleurs, et ses conséquences désastreuses sur notre santé physique, psychique, relationnelle et sociale.

Le burn-out professionnel :

Travailler trop, sans considération, en étant soumis à des pressions toujours plus importantes, peut mener à accumuler les symptômes du burn-out. Dans une société en crise, où la rentabilité et la compétition nous poussent à l'épuisement, le surmenage est fréquent. Antoine, le héros de Un canard dans mon cabinet, en fait l'expérience, et nous livre aussi les clefs pour en guérir. Symptômes physiques, angoisses, crises de panique à l'idée d'aller travailler, les symptômes du burn-out sont nombreux. Ils doivent nous alerter. Sachez que vous n'êtes pas seuls, des professionnels peuvent vous aider à y voir clair durant cette période difficile.

La souffrance au travail :

Mais sans forcément être réduits à cette extrémité, nous pouvons-nous interroger : notre travail nous convient-il? Sommes-nous traités correctement ? Savons-nous dire non, nous arrêter à temps? L'ouvrage Triomphez de la souffrance au travail vous aidera à y voir clair, et à mettre en place des comportements salvateurs. Car, même si vous êtes harcelés, humiliés, ou simplement soumis à des rythmes inhumains, vous pouvez retrouver votre dignité, et vous protéger. Avant que les symptômes du burn-out vous clouent au lit, lisez Triomphez des manipulateurs, et réapprenez comment prendre soin de vous, même dans l'adversité.

L'épuisement, et ses traitements :

Les symptômes du burn-out peuvent être une porte vers la délivrance: s'extraire d'un cercle vicieux et réapprendre à vivre autrement est à la portée de tous, à condition de s'arrêter quelques instants et de se poser les vraies questions. Quelques pistes pour transformer la crise en opportunité vous aideront à dépasser fatigue, épuisement, accablement, pour remettre en mouvement votre capacité à être heureux (se) . ¨Parce que, quelles que soient les circonstances, vous avez le pouvoir d'être heureux. Et si vous décidiez de l'utiliser pour transformer votre vie ?

couverture du livre d'anne-catherine sabas - triomphez de la souffrance au travail - symptomes du burnout

En route pour l'aventure !

Plonger dans le mystère de la vie

« La vie est un mystère qu’il faut vivre, et non un problème à résoudre. » Gandhi

Les manifestations de la vie sont imprévisibles.  Comme les saisons qui se suivent, et ne se ressemblent pas, la vie obéit à des lois qui souvent nous échappent. Nous ne maîtrisons pas tout. Et ça, nous n’aimons pas !

Les événements imprévus qui viennent bouleverser nos plans, les retards, les obstacles, les étranges synchronicités qui nous laissent croire qu’un lutin facétieux se rit de nous, les comportements parfois étranges de nos proches… tout ça nous donne parfois l’impression que, quoique nous fassions, la vie n’en fait qu’à sa tête.

Et puis, au milieu de ce tourbillon de surprises dérangeantes, des opportunités émergent, des rencontres se dessinent. Et jusqu’à nos plus grandes frustrations peuvent parfois se transformer en chance inouïe.

Par exemple, un de nos projets échoue, et une autre route, imprévue, s’ouvre devant nous. Ou alors c’est une maladie qui nous amène à revoir nos objectifs à la baisse, et nous permet ainsi de prendre le temps nécessaire pour nous poser les vraies questions, et ainsi approcher enfin les vraies réponses.

Réfléchissons un instant : quand, pour la dernière fois, la vie nous a-t-elle conduits sur une autre route que celle que nous avions imaginée ? A quel moment, pourtant souvent vécu comme désagréable, avons-nous été obligés de lâcher-prise, pour nous apercevoir que nous allions, finalement, arriver au bon endroit, malgré un chemin tortueux ou inconnu ?

La vie a une imagination illimitée : si elle nous conduit à un endroit apparemment mystérieux, c’est probablement pour que nous puissions nous y rencontrer nous-mêmes, et actualiser de nouvelles ressources ou de nouvelles qualités.

Alors, si nous ouvrions la porte de notre vie à ces nouvelles rencontres, à ces nouveaux projets ?

A ce qui nous dérange, nous fait peur ?

Que risquons-nous, en fait ? A n’importe quel instant nous pouvons dire «  stop » !

Alors, pourquoi ne pas tenter de nous aventurer au-delà de notre zone de confort ?

La vie nous attend, là-bas.


 

 

Music 786131 960 721

Cercle de Femmes 2

le 24/09/2017 à 13:30

Studio la Plage - Vincennes

80 euros ( ne doit pas être problème )

 

Le deuxième Cercle de Femmes aura lieu à la rentrée. Un moment privilégié pour se ressourcer, se retrouver, se régénérer. Déposer nos fardeaux et nous nourrir de chaleur, de confiance, et de joie. 

Parce que la paix et la bienveillance sont à notre portée, toujours. 

Places limitées. Inscriptions et renseignements auprès d'Anne-Catherine au 06 08 94 81 46 

 

image: http://www.anne-catherine-sabas.com/medias/images/affichecdf2.jpg?fx=r_686_600

Affichecdf2


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/cercle-de-femmes-2.html#Y2cUiiP7DlVbVYqX.99

Le pouvoir d'être heureux.. aujourd'hui ou demain ?

 

Le pouvoir d'être heureux. - Editions Bussière

12064439 1013784238661496 509450233 n

 

 

PREFACE D'ANDREAS MAMET :

 

"Anne-Catherine Sabas, auteure prolifique, montre une nouvelle fois dans son dernier ouvrage son aptitude à exprimer avec une précision tangible

les nombreuses dimensions subtiles de l’existence humaine.

 

Ses propos créent une cartographie très claire, accompagnée de méthodes pratiques, dont nous pouvons nous servir pour nous guider dans le labyrinthe de notre esprit.

 

Je me demande où Anne-Catherine a pu trouver pareille sagesse. A-t-elle passé vingt années dans un monastère bouddhiste pour développer pareille sagesse, pareil discernement ?

 

Ses propos sont libérateurs et apaisants. Les questions qu’elle pose m’aident à trouver des réponses dans ma vie.

 

En la lisant, j’ai envie d’observer mes pensées et comportements qui sabotent ma quête du bonheur. Soudain, il devient aisé de savoir quelle direction suivre dans ma vie. 

 

Cet ouvrage offre un précieux présent au lecteur : la clarté."

 

 

Andreas Mamet

 

Auteur de Graines d’éveil : Pour Occidentaux désorientés

Animateur de l’émission “Suivez votre joie !” sur Radio Ici et Maintenant


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/livres/le-pouvoir-d-etre-heureux.html#yXyQ6MJDkj7o4xFA.99

Le sexe fort

 

Le sexe fort - Ph. Schneider

Ma préface : 

Je commence à rédiger cette préface sous l’emprise d’une profonde émotion. En moi se soulèvent et s’émerveillent la femme, les femmes, la terre, la nature, nos ancêtres, et ces longs sourires de mes vieux frères chamanes oubliés sur les ailes du Temps … Vous savez, là où ce sourire et cette larme vibrent ensemble, harmonieusement. Là où l’Amour n’a pas été évincé, méprisé. Là où la vie circule encore, généreuse et rédemptrice…

J’ai rencontré Philippe aux Journées du Pardon 2015, dans un lieu magnifique nommé le Val de Consolation, et me reviennent ici quelques souvenirs exceptionnels. Tout d’abord le rire de Philippe : un rire déferlant comme une cascade venue du fond des âges, d’un lieu où le corps et le cœur n’était pas divorcés. Puis, plus tard, il y a eu cette improvisation fougueuse qu’il nous a offerte, sur le piano de Marc Vella. Spontanément, quelques musiciens sont venus communier. Et moi, sans pouvoir m’arrêter, je me suis mise à chanter. Et puis je me souviens du regard profondément tendre et majestueux de son épouse. Des silences complices, si chargés, qui les rassemblaient comme une danse toujours à refaire.

Qu’ils soient bénis, tous les deux, pour ce chemin qu’ils partagent et qui pourrait en inspirer plus d’un.

Ce livre, ce livre…. Mon premier mouvement est de me recueillir. De m’agenouiller, le cœur empli de gratitude.

Voici la longue plainte d’un homme qui se souvient….


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/livres/mes-prefaces/le-sexe-fort-ph-schneider.html#jbcs8ZGLOvkmOCwz.99

Le sexe fort

 

 

Le monde est peuplé de gens formidables

 

" Il y a plus de lumière et de sagesse dans beaucoup d’hommes réunis que dans un seul. »

Alexis de Tocqueville

 

Notre monde est peuplé de gens formidables :

Il y a les visionnaires, conscients du but à atteindre, et qui se mettent en marche sans trop savoir par où le chemin les obligera à passer, mais ils avancent.

Il y a les prudents, qui réfléchissent dix fois avant de faire leur valise : ils veulent être sûrs qu’ils auront en main tous les outils qui leur permettront de franchir les éventuels obstacles.

Il y a les passionnés, qui sont capables de vous amener à les suivre, même si vous ne comprenez rien à l’excursion qui se prépare, parce que leur enthousiasme vous fait miroiter le meilleur.

Il y a les orateurs, qui vous font rêver, parlent à votre cœur en dépeignant les trésors que vous trouverez, là-bas, au bout du chemin.

Il y a les planificateurs, qui vous aident à déterminer, pas après pas, où il faudra passer, et avec quel équipement.

Il y a les dévoués, qui vous demandent juste de quoi vous avez besoin pour mener à bien votre mission, et qui vous suivent, mains tendues et coeur ouvert. Ils font confiance.

Il y a les pressés, qui vous poussent à avancer car le paysage, au loin est si beau qu’ils voudraient l’atteindre avant la nuit . Mêmes nus, mêmes épuisés.

Il y a les jusqueboutistes, qui se moquent bien des embûches, des fossés, et sont prêts à risquer leur vie pour tenter l’aventure.

Il y a les calculateurs, qui ont bien compris que, là-bas, quelque chose les attend. Et si nous pouvons les aider à y parvenir, cela leur évitera quelques efforts.

Il y a ceux qui avancent, et ceux qui n’avancent pas .

Ceux qui réfléchissent toute leur vie et ne font jamais rien, et ceux qui en font trop, parce qu’ils n’ont pas assez réfléchi.

Il y a ceux qui sont prêts à se sacrifier, et ceux qui n’ont pas peur de sacrifier les autres.

Et ceux qui ne sacrifient rien du tout. Du coup, ils restent confinés dans leur présent insatisfaisant.

Il y a les optimistes qui manquent de réalisme, les pessimismes qui se découragent avant même de s’être mis en route, et puis les réalistes qui n’envisagent pas pouvoir améliorer leur vie.

Et chacun parle , agit dans son coin. Ou n'agit pas.

Parfois, nous sommes tout cela à la fois. Et nos conflits intérieurs nous semblent insolubles : nous restons embourbés des années durant dans nos fragilités, dans nos inaptitudes, et nous résignons à n’être que des victimes.

Nous vivons une époque ou des groupes entiers d’individus désireux d’offrir à leurs enfants un avenir autre que celui qu’on leur propose se lèvent. Et c’est magnifique.

Pourtant, nous entendons les uns qui critiquent les autres. Les autres qui se défendent des uns. On rejette, on dénonce, on exclue, et chacun s’évertue, dans son coin, à convaincre de le suivre, lui. Ou, surtout, à ne pas suivre, l'autre.

Mais pensez-vous que nous réussirons à faire avancer les choses si chacun continue à penser à son intérêt personnel ? Nos qualités sont complémentaires, à condition que le prudent ne veuille pas anéantir le visionnaire, et que le passionné ne passe pas son temps à critiquer le planificateur. Quant à ceux qui veulent œuvrer pour leur pouvoir personnel, ils n’iront pas loin. C’est dommage, ils étaient aussi détenteurs de qualités qui auraient pu profiter à l’ensemble.

Que voulons-nous ?

Continuer à nous battre les uns les autres, à régler nos comptes et projeter nos frustrations, nos jalousies, nos impuissances, sur ceux qui ne nous ressemblent pas, ou accepter de prendre notre place dans le grand mouvement de la vie ?

Le monde a besoin de nous.

Le monde a besoin de ceux qui veulent préserver la vie.

Pour cela, il faudra faire quelques concessions :

Se montrer humble. Penser « collectif » plutôt que de tirer la couverture à soi.

Le temps presse.

Rassemblons-nous.


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/publications/chroniques/chronique-22-rassemblons-nous.html#Sp1zDhDm4mqAQqoV.99

Pack of wolves

La souffrance au travail, parlons-en !

Un canard dans mon cabinet

 

 

 

image: http://sabasannecathe.e-monsite.com/medias/images/008.jpg?fx=r_686_600

008

 

 

 

Balade thérapeutique...

Antoine parle à son canard en plastique. Pourtant, il n'est pas fou. Enfin, c'est ce que lui dit son psy..

Entre ses séances de thérapie, Antoine s'accroche à son journal intime pour ne pas plonger. Et, comme son corps, ses collègues, et ses amis le trahissent, il va devoir accepter de lâcher-prise et d'affronter ses pires démons.

Il nous livre ici le détail d'un étrange parcours dont on ne revient pas indemne.

Un livre choc, sur un thème malheureusement d'actualité: la souffrance au travail, et son cortège de conséquences: burn-out, dépression, angoisses, et suicide.

Un livre témoin, inspiré d'années d'exercice de la psychothérapie, où l'auteure, jour après jour, accompagne ses patients dans leurs voyages intérieurs.

Une interrogation sans complaisance sur les valeurs de notre société de consommation, la pression de l'humain par l'humain, institutionnalisée, et les moyens de s'extraire de ce système.

Et, in fine, un message d'espoir: Et si la dépression était une opportunité de trouver le sens de sa vie?

Un voyage vers la folie. Mais les fous ne sont pas ceux qu'on croit.


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/livres/romans/un-canard-dans-mon-cabinet-1.html#vS3GRjXs0jSMq7B1.99

008

Unité

Gorilla 622056 960 720

Etre en amour avec la réalité

Individuation et retour à la paix

Article paru le 16/04/2017 dans le blog Psychoanimisme  -  https://psychoanimisme.wordpress.com/2017/04/

 

Je constate régulièrement, avec joie, que le travail analytique, opération confrontant  le sujet à lui-même, l’ouvre en fait progressivement à un nouveau positionnement au monde, empreint de la conscience du sacré. Un rapport tantrique, d’une certaine façon. Et ce, même si le pèlerin engagé sur le chemin vers Soi se décrit lui-même, au début de son périple, comme athée ou matérialiste convaincu.

En effet, la douleur d’un rapport à soi difficile, qui motive un individu à consulter, le conduira tôt ou tard à s’occuper d’ajuster sa relation au monde et au vivant en général. Qu’on le veuille ou non, apaiser le rapport à soi-même, par un étrange phénomène de miroir, guide l’individu vers l’expérience de ce que les Lakota nous enseignent : Mitakouyé Oyasin : nous sommes tous reliés. La conséquence directe sera, le cas échéant,  un changement d’attitude : le développement d’une réceptivité Yin, un mode de relation basé sur un dialogue sensoriel plutôt qu’une conquête aveugle, de la nature comme de l’autre. Etre en amour avec la réalité, n’est-ce pas ce que nous aspirons tous à expérimenter ?

CONNAIS-TOI TOI-MEME

Le processus d’individuation est une entreprise qui ne peut utiliser comme objet que le réel. Réalité des affects, des sentiments, des émotions refoulées, des impressions diurnes ou nocturnes : voici les matériaux auxquels on ne peut se soustraire. Il nous suffit de nous remémorer les conséquences physiologiques d’une crise d’angoisse ou d’un cauchemar pour comprendre à quel point nos ressentis, aussi subjectifs qu’ils  soient, existent pour nous.

Sous l’œil ( et l’oreille ) du tiers bienveillant, nous donnons forme à ces réalités d’abord confuses que sont ces ombres émanant de notre vie intérieure. Nommer, c’est faire exister encore plus. C’est accepter de reconnaître un contenu vivant, et ainsi commencer à le lier au reste de la psyché. (comme on accueillerait un enfant en lui faisant une place dans sa famille) . Cette  première étape est fondamentale, et nous devrons la renouveler autant de fois que nécessaire : Accueillir la réalité, accepter de nous y confronter, c’est déjà nous offrir cette possibilité d’initier un dialogue avec elle. Donner forme, par la parole (même une parole provisoire) à nos affects, c’est déjà accepter d’être entraînés par eux dans une danse où conscient et inconscient se rejoignent et se modifient l’un l’autre.

Les conclusions des neurosciences, et en particulier les découvertes récentes sur la neuroplasticité, nous rappellent que nos connexions neuronales, donc nos pensées et nos croyances, peuvent être modifiées par des efforts conscients. Le premier de ces outils étant l’attention soutenue. Nous pourrions donc modifier notre réalité si nous prenions le temps de l’accueillir et de découvrir sans jugement ou condamnation ses différentes facettes. C’est le travail alchimique auquel l’analyse nous convie.

Pour Spinoza, dans l’Ethique, c’est évident : «  Par réalité et Perfection, j’entends la même chose ». N’est-ce pas un sage conseil, considérer que ce Réel que nous approchons est parfait en soi, et doit seulement être accueilli ? C’est donc cette réalité fluctuante, comme ce mercure insaisissable des philosophes, avec laquelle nous allons entrer en contact.

Rappelons à ce propos que les voies traditionnelles de sagesse et de développement personnel, qu’elles soient nées en Inde,  en Asie, ou chez des peuplades animistes nord-américaines, africaines, australiennes ou sibériennes, pour ne citer qu’elles, nous invitent à cette même rencontre : le Ici et Maintenant. Bouddhisme, Taoïsme, Zen, Yoga, certains arts martiaux comme l’aïkido, mais aussi certains courants philosophiques et spirituels comme la Non-dualité nous dépeignent le présent et les circonstances de notre vie comme voies royales vers l’Eveil et la Paix intérieure.

Le « Ici et maintenant » serait donc ce lieu rêvé, cet athanor de choix où pourrait s’opérer les noces du principe de Réalité et du principe de Plaisir ? Voilà le but ultime : être réconcilié avec ce qui existe, ce qui vit, en nous et autour de nous.

Et le moyen que nous offre la psychanalyse est simple : oser regarder, sentir, éprouver cet Ici et Maintenant dans toutes ses ramifications, ses couleurs et ses ombres, pour enfin y trouver une place apaisée. Car là, dans ce laboratoire intime, pourra s’ouvrir la porte secrète qui relie l’être à son histoire, à ses potentiels, et donc  à son destin, mais aussi à la compréhension de ses liens au monde.

RENCONTRE AVEC LE SACRE : L’EXPERIENCE DU NUMINEUX

Après avoir passé cette porte, que nous pourrions appeler la porte de la « réconciliation avec ce qui est », nous entrerions dans un espace magique. Là où, nous dit Jung, une connexion particulière entre l’esprit et la matière existerait.

C’est ce que la physique quantique découvre aujourd’hui. D’autre part, Les découvertes de Masaru Emoto sur la façon dont l’eau est influencée par nos pensées sont édifiantes à ce sujet. Mais il n’a rien inventé. Tout cela est évident pour les Alchimistes :

Ecoutons Jung , dans Psychologie et Alchimie :  « Selon Basil Valentin : toute la création, y compris les minéraux, reçoit ses forces de l’esprit de la terre ( la Matéria Prima ) . Cet esprit est vie, il est nourri par les étoiles, et il nourrit tous les êtres vivants qu’il abrite en son sein comme la mère qui porte l’enfant non né. »

Mais remontons encore le temps, car ce que les peuples anciens nous enseignent est la même chose: chaque objet du monde vivant , animal ,végétal, minéral, serait animé. Nos druides et guérisseurs bretons, nos sorciers africains, nos chamanes mongoliens ou péruviens qui savent dialoguer avec le monde invisible en sont convaincus.

Pour Spinoza, Dieu et la nature sont une seule et même chose (Deus sive natura = Dieu ou la nature ). Il emploie ces deux termes indistinctement.

Quant à nous, il nous faut arriver au troisième millénaire pour que les découvertes de la physique quantique nous permettent enfin de comprendre les phénomènes qualifiés de « psi » ou « parapsy » Pour ne citer qu’un des axiomes les plus connus : l’observateur modifie l’expérience. Il a donc une capacité d’action sur la matière.

Je vous invite à ce sujet à vous intéresser aux récits du regretté Luis Ansa, ( « les 7 plumes de l’aigle ») et sa Voie du Sentir. Et si vous décidez résolument d’entrer dans cette voie, « la porte magique » s’offrira à vous, tôt ou tard. Car, pour citer Jung, que l’on l’approche par la pensée, l’intuition, l’émotion ou le sentiment, consciemment ou non, appelé ou non, Dieu sera présent. « Vocatus atque non vocatus deus aderit »

La cure analytique comme toute démarche sincère d’introspection et d’observation de l’Ici et Maintenant nous amène donc tôt ou tard à une rencontre avec le Mystère de la Vie.

DEPOSER LES ARMES

Michel Meslin, historien des religions, pense que note rapport au sacré est teinté de libre-arbitre.

«  Le sacré est partout où l’homme le veut. Il n’est rien que ne puisse en devenir le lieu et tout ce qui est tenu pour sacré peut un jour redevenir profane. La frontière en est ainsi constamment mobile, elle dépend du désir et du choix des hommes. Ainsi la dualité sacré-profane est-elle une donnée de la conscience : elle n’est jamais  un état des êtres ou des choses ».

L’être humain est bizarre. Franchement, par quel choix arbitraire décrèterions-nous que tel peuple est sacré, et tel autre indésirable ? Ou que le cheval mérite plus d’égards que la baleine ? Et, à l’inverse, si nous acceptons d’être touché intimement par la magnificence du mystère de la Vie, Comment, en effet, pourrions-nous continuer à être en guerre contre elle ?

L’histoire de Job nous présente de manière allégorique la façon dont l’Homme peut cheminer vers l’apaisement avec la réalité, après avoir épuisé toutes ses ressources guerrières : colère, sentiment d’injustice, pour ne citer qu’eux. Voir à ce sujet les notes consécutives à la conférence donnée sur ce thème aux Journées du Pardon : « Pardon et acceptation, vers la réconciliation ».

http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/conferences/anciennes-conferences/job.html

Il s’agit donc de commencer à danser avec la réalité, mais aussi avec les autres. Car ils font partie de notre réalité. Leur existence, leur liberté, les limites que leur présence pose à notre désir de toute puissance nous rappellent la nécessité à en faire des partenaires plutôt que des ennemis.

Là encore, c’est ce que les religions et les sagesses anciennes nous enseignent : l’autre est un aspect de la manifestation de la Création, et lui nuire revient, d’une certaine façon, à nous nuire à nous-même.

La Nature nous le prouve, en nous proposant d’observer l’existence des neurones miroirs. Rappelons que leur fonctionnement a été mise en évidence par le neurologue Giacomo Rizzolati, en 1996. Ces neurones, situés dans le cortex, s’activent «  en miroir »  à ceux d’un congénère, lorsqu’un individu observe un autre accomplir une action. Ils pourraient expliquer en partie le mécanisme de l’empathie, car nous ressentirions ainsi ce que l’autre ressent, et pourrions ainsi nous identifier à lui.

Nos traumatismes, et par extension tous nos refoulements, ont pour conséquence des clivages qui nous coupent de nos douleurs, mais aussi, plus généralement,  de notre capacité à ressentir. Ce qui s’avère, au moment du trauma, un mécanisme destiné à nous épargner une douleur dangereuse pour notre équilibre psychique, crée donc des dissociations plus ou moins graves (pouvant même déboucher sur des symptômes psychotiques). Alors, le processus d’individuation, et par extension de guérison psychique, va refaire circuler l’énergie psychique dans toutes ses voies: mémoire, capacité de représentation, d’expression, et donc réappropriation de nos perceptions…

La guérison psychique nous restaure, et nous permet de redevenir cet «  Homme total » dont parlait Jung.  « Les efforts du médecin aussi bien que la quête du patient sont dirigés vers cet homme total, caché et non encore manifesté, qui est pourtant tout à la fois, l’homme plus vaste et lhomme du futur. »

Mais, cet homo totus ne peut exister que dans un rapport à lui-même intègre, restauré. Sortir de la sidération, récupérer notre capacité à ressentir, à intégrer nos émotions, nos sentiments à notre personnalité est la tâche à laquelle nous nous consacrons durant le processus d’analyse. Et il est triste de constater l’ampleur de cette tâche, dans nos sociétés qui valorisent l’intellect et nient les besoins du corps, à moins qu’elles n’en fassent un outil qu’il faut maîtriser, dompter, soumettre. Rappelons que ces sociétés « intellectuelles » sont aussi les premiers consommateurs de psychotropes.

Parallèlement, la réunificatiion de l’individu le remet donc en contact avec ses semblables. En effet, comment pourrais-je continuer à ignorer ou craindre l’altérité lorsque j’aurai éprouvé la pleine mesure de ma vie intérieure ? Comment pourrais-je rester insensible aux malheurs du monde lorsque j’aurai embrassé  les événements les plus marquants de mon passé, fait la paix avec ma mémoire, et éprouvé une compassion infinie pour l’enfant que j’ai été, et l’adulte que je suis ?

Connais-toi toi-même, et tu connaîtras l’univers et les dieux ». La devise gravée sur le fronton du Temple de Delphes nous est confirmée par la science, et l’expérience.

CONCLUSION 

Nous pourrions tout aussi bien dire, aime-toi toi-même, et tu aimeras l’Univers et les Dieux.

Entends ce cri qui monte au fond de toi et t’incite à déposer tes armes, à prendre soin de ta vie, de tes rêves, et de ton destin, et toute guerre te semblera bientôt insoutenable. Et même s’il ne s’agit pas de basculer dans une attitude soumise, ou complaisante à l’égard de ceux qui détruisent, au moins nous ne prendrons plus part active à ce jeu sans fin.

Notre guérison personnelle est la clef de la guérison de l’humanité. Le chemin est long encore. Mais nous avons, résolument, mis le pied dessus. Je vous souhaite bonne route vers vous-même, bonne route vers la paix.

 

 

image: http://www.anne-catherine-sabas.com/medias/images/n-mauvaise-passe-large570.jpg?fx=r_686_600

N mauvaise passe large570


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/publications/articles/individuation-et-retour-a-la-paix.html#mshBm9LiAoAP8moD.99

Salon zen - les détails

Présence au Salon Zen

 

 

Je vous retrouverai avec joie au Salon Zen sur le stand des Editions Bussière, pour une rencontre-dédicace

le vendredi 29 Septembre ( à partir de 17h30) - Nous serons Hall B allée M stand M7

Je vous y présenterai mes ouvrages :      

- Triomphez de la souffrance au travail

-Triomphez des manipulateurs            

- Libérez-vous par le pardon

- Petit manuel de survie quand un de vos proches va voir un psy

- Petit manuel de vie pour éviter 10 ans de psy      

- Le pouvoir d'être heureux


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/agenda/presence-au-salon-zen.html#SRpPfDfuehMLrOHQ.99

Poésie pour la vie

Chers toutes et toutes, 

Je viens de participer à un concours de poésie, pour m'amuser. 

Si vous voulez encourager la jeune poète que je suis :), votez pour moi :

Pour ce faire, il faut cliquer sur le lien de la  page facebook ci-dessous, la dérouler un peu, trouver mon texte, et cliquer j'aime en-dessous... Et puis, bien sûr, partagez svp :)

Pour vous aider, voici le texte :

 

J'attendais juste...

 

J'ai goûté le sel et la sève

Et la lumière qui vient porter

Le souffle de la vérité

Au creux de la nuit qui s'achève.

 

J'attendais juste la Présence

De la vie qu'on ne peut nommer.

J'étais immobile, à aimer...

Et je l'ai vue dans le silence.

 

Anne-Catherine Sabas

 

https://www.facebook.com/Concours-po%C3%A9sie-1949669381987156/

 

416

Familiale ou non, la thérapie est toujours une systémie !

anne catherine sabas - petit manuel de survie quand un de vos proches va voir un psy

L'interdépendance familiale :

Une patiente me raconta un jour que son mari, en dépression, ressentait sa psychothérapie comme un médicament dont il bénéficiait aussi. Voici la magie de la systémie ! Mieux que des électrochocs, qu'une catharsis, qu'une pharmacothérapie, ou qu'un traitement contre le stress ou les phobies, sans bouger de chez lui, il suivait, aux rythme des avancées comportementales de sa femme, une thérapie familiale systémique sans débourser un centime. J'ai donc décidé d'écrire Petit Manuel de Survie quand un de vos proches va voir un psy en leur honneur.

La systémie familiale :

Un individu est toujours en relation avec son entourage et en premier lieu sa famille. Une psychothérapie, qu'elle fasse partie des TCC ( thérapies cognitivo-comportementales), ou des démarches plus longues ( psychanalyse, art-thérapie, relaxation, etc... ) , va tôt ou tard interroger la place du patient au sein d'un système familial. C'est la systémie. Comment s'est il construit? Quels ont été ses modèles de relation? De quelle manière a-t-il été prédisposé à tel ou tel comportement, telle pathologie, telle émotion? Et, dans son rapport avec le thérapeute - une autre systémie -, le psychologue ou le psychanalyste, comment peut-on lui permettre d'expérimenter un nouveau type de rapports humains? Dans l'ouvrage "C'est quoi un psy" j'observe que c'est dans le fameux transfert que peuvent être dénoués certains souvenirs ou habitudes comportementales pathologiques. La systémie, lorsqu'elle est analysée, devient donc une porte vers la transformation.

Les thérapies systémiques :

Certaines thérapies visent à observer et transformer les relations existant au sein d'un groupe ( systémie familiale, professionnelle, etc ). Je reçois ainsi régulièrement des membres d'une même famille, des couples, mais aussi , éventuellement, des individus qui tentent d'améliorer leurs relations amicales ou professionnelles lors de mes séances individuelles. Ce dispositif particulier nécessite la présence des membre impliqués, avec un ou plusieurs thérapeutes. C'est la thérapie du système, ou systémie.

Le système est toujours en thérapie avec le patient :

Quelle chance! En changeant, nous pouvons modifier nos rapports avec notre environnement! En modifiant notre état psychologique, et donc notre mental, nos comportements et nos émotions, notre travail thérapeutique personnel va influencer notre manière d'être et donc la systémie, par le biais de la communication et des relations que nous tissons avec nos proches! D'où l'importance d'être conscient de notre responsabilité individuelle pour changer le monde: une thérapie individuelle entraîne toujours des conséquences systémiques.

"Tu veux un monde meilleur, plus fraternel, plus juste? Eh bien, commence à le faire: qui t'en empêche? Fais-le en petit et autour de toi, fais-le avec ceux qui veulent. Fais-le en petit, et il grandira." Carl G. JUNG

Voir la fiche du livre "Petit Manuel de Survie quand un de vos proches va voir un psy"

anne catherine sabas - petit manuel de survie quand un de vos proches va voir un psy

Adresse du cabinet :

107 Ter Rue Dalayrac
94120 Fontenay-sous-Bois

Tel : 01 48 73 65 09

Notre cabinet est situé à Fontenay-sous-Bois à proximité des communes de Nogent-sur-Marne, Vincennes, Montreuil, Perreux-sur-Marne, Neuilly-Plaisance, Joinville-le-Pont, Rosny-sous-Bois, Bry-sur-Marne, Saint-Mandé et Créteil .

Départements Val-de-Marne (94) et Seine-Saint-Denis (93)