animal totem

Natura & Psiche

Je suis heureuse de vous présenter le site Natura e Psiche.

https://naturaepsiche.jimdo.com/

Mes animaux et moi avons de toute évidence beaucoup de choses à partager là..

Extrait du livre " Découvrez votre animal totem " - éditions Ellébore

...Cette histoire est révélatrice de la façon dont nous devons traiter nos appréhensions: avec prudence, mais aussi avec détermination. Nos émotions et nos peurs ne sont que des fantômes agités sous nos yeux pour tenter de nous éloigner des contenus inconscients. Ces contenus, comme des animaux sauvages, méritant d’être apprivoisés pas à pas pour qu'ils délivrent leurs messages...

Couple renard

Extrait du livre "Découvrez votre animal totem" - éditions Ellébore

Dans nos cauchemars, un animal monstrueux est souvent une ressource qui n'a pas encore été "humanisée", c'est-à-dire rendue consciente et assimilable par notre esprit. Nous approcher de cet animal, l'apprivoiser ou l'embrasser, c'est faire corps avec lui et donc permettre que l'alchimie ait lieu.

15338838 207736899679563 6392833716930362591 n

Extrait du livre " Découvrez votre animal totem " - éditions Ellébore

Rappelons que le serpent change de peau . Il mue , comme nos cellules , comme nos pensées .

Il est donc le Maître de la transformation et vous pouvez l'invoquer lorsqu'il vous faut passer d'un état à un autre , d'une identité à une autre : rupture , licenciement , deuil , déménagement , retraite , parentalité , etc .

Serpents mue deroulement processus duree normale anormale comportement reptiles nac animal animaux compagnie animogen terrarium 1

Extrait du livre " Découvrez votre animal totem " - éditions Ellébore

Animaux totems, animaux pouvoir, alliés, peu importe le nom qu'on leur donne. Partons à la rencontre de la vie et du cadeau qu'elle nous fait en nous permettant de créer des alliances, des partenaires, avec tous les éléments de son règne.

14716260 1959330174294282 8930769002337541328 n

Extrait du livre « Découvrez votre animal totem « - éditions Ellébore

N'oubliez jamais que dans le monde de la psyché , comme dans la plupart des mondes , chaque concept fonctionne en miroir de son opposé . Écoutez donc autant votre intuition vous parler des animaux que vous adorez , que de ceux que vous détestez , car les aversions nous indiquent souvent des aspect de nous que nous refusons d'assumer et que nous projetons régulièrement sur les autres , jusqu'à ce que nous acceptons de les intégrer .

13567245 1723983517850897 7548334704779381999 n

Extrait du livre " Découvrez votre animal totem " - éditions Ellébore

Vous est-il arrivé , au détour d'une conversation apparemment anodine , d'avoir l'impression que votre interlocuteur , sans même en avoir conscience , etait en train de vous délivrer un message personnel ou de vous fournir la réponse à une question qui vous préoccupait ?

Si ce n'est pas encore le cas , je vous invite dorénavant à ouvrir grandes vos oreilles car notre vie est jonchée de panneaux indicateurs , parfois évidents , d'autres fois plus subtils , qui prennent la forme de paroles ou de messages " personnels " .

Hedgehog 548335 960 720

Extrait du livre " Découvrez votre animal totem " - éditions Ellébore

Ne nous laissons pas intimider par nos émotions et tâchons de ne pas restreindre notre champ d’expériences en décrétant telle aventure positive et telle autre négative . Comme nous l'enseignait Jiddu Krishnamurti ,il faut rester ouvert à l'inconnu pour que la vie puisse réellement nous rencontrer dans tout ce qu'elle a de plus merveilleux .

13692614 1098524840220613 5072368452144547837 n

Extrait du livre " Découvrez votre animal totem " - éditions Ellébore

"Un beau jour ou peut-être une nuit , près d'un lac , je m’étais endormie ".. En fait , je n’étais pas près d'un lac . J’étais debout , chez moi , tournée vers la fenêtre qui donne sur le jardin de mes voisins , les yeux rivés sur leur magnifique pommier . " Quand soudain semblant crever le ciel , et venant de nulle part , surgit ... " un merle noir ! Il se pose sur le pommier , me regarda fixement et commença à siffloter . J'en fus tellement abasourdie que j’arrêtai là ma chanson pour l’écouter .

Merlenoir dsc10613

Extrait du livre "Découvrez votre animal totem " - éditions Ellébore

Si nous nous remettons à sentir , à éprouver , à nous ouvrir à nos instincts d'entraide et de protection , nos santés seront améliorées , de même que nos relations familiales, amoureuses et amicales , mais aussi tous les liens que nous tissons , chaque jour , avec nos congénères . Nous avons copié les performances physiques des animaux pour conquérir l'espace et les mers , mais il nous faut maintenant nous inspirer de la façon dont ils sont organisés , solidaires et prévenants envers leurs semblables et leurs familles.

Pack of wolves

Extrait du livre " Découvrez votre animal totem " - éditions Ellébore

Qu'avons-nous fait de notre " intelligence animale " ? Si vos grands parents sont encore en vie , ou si vous êtes un habitué de la campagne et des personnes qui y résident , il y des fortes chances que vous compreniez instinctivement ce dont je veux parler . Si vous avez grandi au contact des " bêtes " , vous savez probablement , vous aussi , reconnaître les changements de temps ou des éventuelles menaces extérieures , simplement en observant la façon dont votre chat fait sa toilette . Sans parler de l’étude du ciel , de la course des nuages , des différents vents et des parfums qu'ils véhiculent .

Animal 1284278 960 720

Extrait du livre " Découvrez votre animal totem " - éditions Bussière

Appeler un animal , c'est tenter de se rapprocher de sa présence , de ses caractéristiques et de son soutien . Qu'il se manifeste dans le monde réel par des visites , des rencontres inopinées , ou de manière symbolique par des images , des objets , des paroles , ou encore dans une forme intérieure par le biais de rêves , de visions ou d'apparitions lors de méditations , l'animal rencontre notre intériorité et son énergie se mêle à la nôtre .

10351814 833609043404128 5021921559566459033 n

Extrait de " Un canard dans mon cabinet" - Editions Ellébore

"J'ai peint jusqu'à deux heures du matin, avec Pataplouf posé à côté de moi. Je l'ai trouvé hier au magasin, mon canard. Même pas besoin de descendre dans les abysses!

Comme la couleur me semblait un peu triste, je lui ai confectionné un foulard, avec un morceau d'une vieille chaussette que j'ai sacrifiée pour l'occasion.

On n'adopte pas un canard en plastique tous les jours, n'est-ce pas? D'autant plus que ce canard est un canardderêve.. Une sorte de canard chamanique permettant de voyager entre les mondes. Une aide précieuse au funambulisme de la conscience.

 

Ente stimmungslicht 2

Extrait du livre " Découvrez votre animal totem " - éditions Ellébore

Lors d'une période difficile de ma vie , je passais beaucoup de temps ,le soir , à méditer et à laisser apparaître des images rassurantes de mon passé . Une nuit , le chat de mon enfance , Bambi ,un immense chat européen , m'apparut si distinctement que j'ouvris les yeux , persuadé qu'il était réellement présent sur mon lit . Cela dura presque une demi-heure . Cette présence ne me quitta pas et je sentis peu à peu mon anxiété diminuer et le calme revenir en moi .Il faut dire que Bambi était un allié de choc : si ma mère avait le malheur de me gronder ( ce qui n'arrivait pas souvent ) , Bambi lui faisait la tête . Durant quelques heures ,il refusait de l'approcher et allait même jusqu'à cracher si elle tentait de le toucher . Quelle fidélité , n'est-ce pas ? Bambi était ce que l'on pourrait appeler un " chat-chien " . Ce soir-là , le souvenir de sa présence vint me rassurer et me rappeler que durant tous les passages difficiles de ma vie , j'avais toujours trouvé un soutien qu'il soit humain ou animal .

734949 410899305663656 716818970 n

Extrait du livre " Découvrez votre animal totem " - éditions Ellébore

Plus vous raviverez en vous la présence d'un animal, plus vous intensifierez son pouvoir et son action , et plus vous lui montrerez à quel point il compte pour  vous . Alors , il vous le rendra . 

13055457 812354265536279 2664338022330908749 n

 

Une rencontre avec un jeune loup

 

Fin septembre dans le Ventoux, c’est ta première sortie d’observation pour localiser les acteurs de ta future pièce de théâtre numérique, je veux parler des cerfs que tu aimes tant aussi.

Lorsque les températures chutent et que les couleurs tournent, les forêts du Ventoux commencent à résonner des râles rauques de quelques grands mâles en quête d’amours.

Par expérience, ce vendredi … de septembre, vers 18 heures, tu sais qu’il fait encore trop chaud et que le brame ne fait que commencer, pourtant tu décides d’y aller quand même...

Après 25 minutes de marche ascensionnelle pénible en sous-bois, tu décides de t’arrêter un moment pour reprendre ton souffle mais surtout pour observer longuement. A peine immobile, des dizaines de mouches viennent te coller le visage, signe de surchauffe durant ton ascension que tu as exécutée trop couvert comme à ton habitude.

Je te croyais plus affûté que cela, toi le photographe…

C'est à ce moment-là que ton odeur m'est parvenue. Inquiète pour les miens, je vais te suivre.

Un regard circulaire acéré te fait te souvenir de chacune des clairières où tes nombreuses rencontres éphémères ont eu lieu les années précédentes... Et si le douze cors était encore là cette année ? Pourtant, pas de traces d'une place ni de son passage et peu d’empreintes sur le sol récemment raviné par les derniers orages violents. Conscient que ce sont souvent tes déplacements qui trahissent ta présence, je sais que déjà tu t'interroges : « c’est surprenant que je n'ai dérangé aucune biche ni croisé aucun jeune cerf. Mais où sont ils ? »

Dix longues minutes, stériles, passent ainsi... La lumière baisse encore quand la combe en face de nous se met à s'animer de bruits de pierres retournées. Un, puis cinq, dix, vingt, une trentaine de sangliers en quête de nourriture soulèvent avec leur nez le maigre tapis de sol composé d’un peu d’humus parfois habité et de beaucoup de calcaire en plaques éclatées.

Tu décides alors de les approcher : faute de grives, on mange des merles ! Cela te prendra alors 10 bonnes minutes et tu vas te retrouver pratiquement au cœur la harde...

Je t'observe : toutes mes félicitations, un vrai chasseur tu es devenu !

Tu es parfois même tellement près, à moins de 10 mètres de certains, que les courants d'air et ton odeur d’homme finisse une nouvelle fois par te trahir. Un grognement et les voilà en train de fuir bruyamment.

Tu décides alors, en revenant à ta quête première, de te diriger vers une de tes places préférées. Même si tu n y as jamais réussi de grandes photos, ce lieu a toujours été pour toi riche de promesses : beaux décors, paysage magique avec le sommet du Ventoux comme sublime arrière-plan.

Tu décides alors patience, immobilité et observations silencieuses afin de tenter de déceler enfin la présence d'un cervidé. Les minutes passent...Rien !

Plus que quelques secondes et le disque solaire disparaîtra sous la grande aile du Ventoux. Tu montes bien sûr en iso en anticipant une prise de vue éventuelle : 1600 iso et F4 te permettront d’assurer une photo mais pour cela il te faudrait beaucoup de chance, mais tu ne le sais pas encore, car à part nous...

Tous tes sens sont en alerte. Pourtant tu ne décèles pas d’odeur particulière ni de trace laissée sur les branches des chênes ni sur les rares pins. Aucun indice de présence, c’est pourtant bien le début du brame. Connaissant parfaitement le secteur, tu décides de t’enfoncer davantage encore dans les bois sans doute pour maintenant provoquer une rencontre. C'est alors que je me décide à te rapprocher, car mon inquiétude parentale croît. Quel sens te guide maintenant et pourquoi prends-tu cette direction ? Instinct des hommes ou hasard bienveillant ? Je ne le saurais jamais.

Un vent plus frais vient alors te refroidir le visage et le corps tout entier. Tu avances face à lui. Il est pour toi une aubaine car dans ta progression, ton odeur ne trahira désormais plus ta présence. Seuls tes mouvements au ralenti et le bruit amorti de tes pas dans le sous-bois peuvent te trahir.

Tu avances alors comme l'un des nôtres en chasse, un pas, au ralenti, puis un autre ; le lourd trépied garni comme un bouclier devant toi. Ce que tu ignores, c'est que nous sommes établis ici depuis quelques semaines et que ne trouveras pas ce que tu cherches. Tu récidives doucement, un nouveau pas et encore un autre... lorsque ce que je redoutais va se produire, un mouvement furtif gris et roux à la fois attire tes yeux à une vingtaine de mètres devant toi.

L'imprudent ...!

Chien ou renard roux? Non tu es sûr de toi. Pas un charbonnier non plus.

Le temps de faire plus vite quelques pas et de scruter à nouveau dans la direction de cet éclair disparaissant, tu prends vite toute la dimension de l’animal qui est devant toi.

Il continue de marcher en s’éloignant de toi, avec un pas quasi dansant et à chaque fois qu’il pose une patte au sol, tu dois le trouver encore maladroit, pataud, comme si il y avait une disproportion entre la taille de ses pattes et le reste de son corps. Moi, je le trouve élégant, mais pas assez méfiant. Je n'ai pas terminé son éducation, il ne sait pas encore qu'une odeur peut en cacher une autre.

Son dos est gris comme celui d’un lièvre, le derrière de ses oreilles fines et pointues d’un roux de lièvre aussi, sa queue est courte et relativement fine.

Il file, il file devant toi puis sa trajectoire s’arrondit pour disparaître...

La scène qui a duré une dizaine de secondes a du te paraître une belle éternité gaspillée. Longtemps, quand tu essaieras de revivre ces instants au ralenti, tu te demanderas pourquoi la stupeur ressentie a pu te distraire au point de ne pas en avoir une trace photographique.

Moi, je t’observe de plus près encore mais tu es tellement captivé par mon fils qui sans doute me cherche que tu n'imagines même pas ma présence.

Tu essaies de t'adapter en te déplaçant encore à pas feutrés et te mettant en mode réglage manuel car la lumière décline encore et le sous-bois devient de plus en plus épais, des troncs de chênes blancs recouverts de lichens moussus doivent t'empêcher de faire la photo de tes rêves..

C'est seulement maintenant que l'odeur âcre et forte de l'un de nos derniers festins doit t’envahir les narines. Blaireau, cerf en rut ou animal en décomposition, tu hésites et tu cherches du regard, autour de toi. Tu prends enfin conscience que tu approches d'une scène de crime...Tu ne vois toujours rien, même pas mes yeux ni ma silhouette là, juste derrière toi... Soudain, c'est un petit hurlement, qui trahit sa présence avec certitude et qui te permet à nouveau de le localiser avec précision.

Il se tient là, confiant, assis, ignore ta présence et regarde devant lui en te tournant le dos, le nez au vent en hurlotant quelques secondes une mélodie que tu dois trouver lugubre.

Maintenant, à 40 m environ de toi, mon jeune fils écoute... une aubaine pour toi, sans doute le temps de faire quelques photos flous à travers les troncs serrés, depuis la position inconfortable que tu occupes, tes pieds glissant sur le sol trempé.

Impossible de réussir j’imagine une mise au point correcte : trop d’obstacles entre lui et toi ; pourtant tu persévères.

Il simule à nouveau un hurlement mais cette fois, aucun son ne sort de sa gorge levée au ciel. Il finit par regarder de côté t’offrant ainsi une zone de mise au point plus grande et tu sais en le regardant que tu peux alors espérer réaliser une photo plus nette...

Non, tu ne rêves pas ! ... C'est le brame d'un cerf au loin qui te fait retourner à la réalité.

Déjà presque 3 minutes que tu es en notre présence...

Il reprend alors son pas dansant tel un jeune chiot au pas lourd et disparaît définitivement pour toi.

Tu espères encore le revoir et tu te décales de quelques mètres quand tu comprends enfin la cause de cette odeur tenace qui te prend maintenant à la gorge et qui devient insupportable.

Un magnifique dix cors est allongé sur le sol à moitié dévoré. C'est lui qui dégage cette odeur poivrée musquée caractéristique de ces grands animaux morts.

C’est notre garde-manger. Il était si faible ce cerf que pour nous ce fut une vrai opportunité.

Toi le photographe passionné je t’ai laissé t’approcher et rencontrer un membre de ma famille, mais sois prudent, fais bien attention à qui tu montreras sa photo.

En 2010, dans les carnets du Ventoux, je te disais déjà « Il y a ceux, qui, en bandes, habillés en fluo me voient comme un concurrent et me tirent souvent comme un vulgaire sanglier, ceux avec un bâton à la main qui m’accusent, sans procès, de décimer leurs troupeaux alors que des chiens sans collier errent affamés dans leur périmètre. »

Les choses ne se sont pas améliorées bien au contraire, nos cousins les plus proches, que vous appelez parfois les « loups tchèques » qui sont dans vos foyers chassent et tuent pas plaisir et nous font accuser de tous les maux de la terre..

Souvent j'entends hurler ces loups-chiens et ils sont de plus en plus nombreux. Souviens-toi du récit de ton jeune ami photographe qui a été témoin oculaire, en août dernier, non loin d'ici, de cette mise à mort d'un sanglier de 30 kg par 2 loups-chiens.

Il y a 5 ans je te disais aussi « Toi le photographe qui me ressemble un peu, tu comprendras que nous ne sommes pas prêts à nous établir sur ce territoire occupé. Un jour alors dans des centaines de lunes, là-bas dans cet endroit que tu ne connais pas encore, et que tu découvriras peut être, je déclinerai ma vie de loup aux quatre saisons du Mont Ventoux ».

Les années ont passé, tu n’as pas encore découvert notre tanière mais tu viens, ce soir, de faire connaissance d'un de mes louveteaux, né pas très loin d'ici. Si je t’ai laissé le découvrir, c'est que ton approche secrète et discrète sur notre territoire me plaît.

Je t’ai entendu parler de nous et de toute la faune sauvage et je vois avec quelle minutie et quel respect tu parles de nous.

Mais, photographe, je t'implore ! Dis aux tiens de ne pas nous abattre comme des chiens galeux et de surveiller leurs loups chiens égorgeurs de troupeaux pas toujours bien surveillés.

Mais toi le photographe, tu pourras témoigner car tu n'es, hélas, pas le seul à nous avoir croisés...

 

Nicolas Ughetto 

 

http://www.nicolas-ughetto.com/

A8509b4769c37c63e695c701dac84110 ph02cg



 

La fourmi...

C'est l'histoire d'un mec qui déprimait.

Et qui, soudain, a vu une fourmi dans son salon.

Pas un dragon, ni une licorne, non, juste une fourmi.

Il aurait pu l'écraser dix fois en traversant sa pièce, il aurait pu balancer négligemment son sac sur le corps minuscule,

et l'aurait alors écrasée une onzième fois. Mais non: il l'a vue.

Alors, il s'est allongé, à plat sur le sol, en oubliant qu'il était grand, et a regardé sa petite amie traverser la pièce.

Et là, il a réalisé qu'il n'était pas seul: que même dans les moments les plus désagréables, la vie pouvait encore le trouver.

Puis, le lendemain, il a raconté à son psy qu'il avait été sauvé par une fourmi. Qu'il était enfin devenu petit. Qu'il était enfin devenu humain.

Et moi, inlassablement, je vais raconter son histoire dans mon livre sur les animaux totems ( à paraître avant la fin de l'année 2014 )

Parce qu'on pense beaucoup à l'aigle, au loup, mais avez-vu déjà essayé de vous allonger à plat sur le sol? De sentir la terre?

De vous laisser sauver par une fourmi?

Ant 1182282 960 720

Extrait du livre " Découvrez votre animal totem " - éditions Ellébore

La visualisation est-elle volontaire ou spontanée ? Qui de l’œuf ou de la poule ? De l'inconscient ou du conscient ? Est-ce l'Univers qui répond à nos attentes ou inspire-t-il , par notre intuition , nos pensées conscientes ? Nous nous posons souvent ce genre de questions , n'est-ce pas ? Mais quelle importance ? Seul le résultat compte pour la simple et bonne raison qu'un animal visualisé deviendra vivant pour vous , comme une expérience réelle.

10470621 778846382228574 447841113443079218 n

Extrait du livre " Découvrez votre animal totem " - éditions Ellébore

N'oubliez jamais que dans le monde de la psyché , comme dans la plupart des mondes , chaque concept fonctionne en miroir de son opposé . Ecoutez donc autant votre intuition vous parler des animaux que vous adorez , que de ceux que vous détestez , car les aversions nous indiquent souvent des aspects de nous que nous nous refusons d'assumer et que nous projetons régulièrement sur les autres , jusqu'à ce que nous acceptions de les intégrer .

12243049 10153671544005120 5532256116228892815 n

Extrait du livre " Découvrez votre animal totem " - éditions Ellébore

Laissons donc nos bêtes nous enseigner comment redevenir humains , comment redevenir sensibles , capables d'aimer , de défendre et de protéger la vie ( la nôtre y compris ) , et nous contribuerons à notre bien-être et à celui d'autrui.

1935855 998375426875739 4543625485037711078 n

 

Extrait du livre " Découvrez votre animal totem " - éditions Ellébore

Animaux totems , animaux "pouvoir" , alliés , peu importe le nom qu'on leur donne .

Partons à la rencontre de la vie et du cadeau qu'elle nous fait en nous permettant de créer des alliances et des partenariats avec tous les éléments de son règne .

 

12743875 1206326292729419 1426650889018270048 n 1

Extrait du livre " Découvrez votre animal totem " - éditions Ellébore

Un rituel est donc un acte qui acquiert souvent une portée magique dans la mesure où il est considéré comme étant capable d'influencer le cours des choses .Pourquoi cela ? Parce qu'il est accompli selon un état de concentration particulier , avec une attention précise .

Voilà ce qui crée la magie .

Leinwandbild home affaire v georgiev magie der lotus blume 80 60 cm blau 12677411

 

Extrait du livre " Découvrez votre animal totem " - édtions Ellébore

En règle générale , souvenons-nous que les animaux qui ne sont pas dotés d'une puissance physique redoutable ont dû développer d'autres qualités pour compenser et réussir à survivre dans un milieu hostile .Prenez donc le temps de visionner des documentaires animaliers et vous découvrirez que toutes les qualités dont vous avez besoin pour faire face à une situation particulière sont disponibles dans la nature .

 

Hedgehog 166573 960 720

Extrait du livre " Découvrez votre animal totem " - éditions Ellébore

In fine , voilà le but escompté : incorporer l'animal , sa force , son courage et les qualités qu'on lui prête .

 

12250129 1003101446399845 606338649589752305 n

Adresse du cabinet :

107 Ter Rue Dalayrac
94120 Fontenay-sous-Bois

Tel : 01 48 73 65 09

Notre cabinet est situé à Fontenay-sous-Bois à proximité des communes de Nogent-sur-Marne, Vincennes, Montreuil, Perreux-sur-Marne, Neuilly-Plaisance, Joinville-le-Pont, Rosny-sous-Bois, Bry-sur-Marne, Saint-Mandé et Créteil .

Départements Val-de-Marne (94) et Seine-Saint-Denis (93)