parole

Oser notre vérité

Libérer notre parole, c'est aussi libérer notre créativité. 

C'est nous libérer de ce que les autres ont dit ou projeté sur nous.

Et pouvoir ainsi devenir qui nous avons envie d'être. 

12644673 1262103730470114 2474033131599952281 n

Tenons-nous nos engagements?

A notre époque, invitant au zapping et à la course, il est bon, parfois, de ralentir, et de faire le point:

Avons-nous tenu nos engagements passés? Et au présent, sommes-nous dignes de confiance? Continuons-nous à courir pour éviter ceux qui nous demandent des comptes? 

Comment supportons-nous le miroir qu'est autrui? Fuyons-nous sa présence? Ou acceptons-nous, avec lui, de reconnaître nos fragilités et nos limites? 

Et si nous en parlions, simplement, plutôt que de fuir, de nous fuir, de fuir l'autre?

Voici une ancienne chronique toujours d'actualité : 

 

La puissance de l’engagement

« La vraie aventure de vie, le défi clair et haut n'est pas de fuir l'engagement mais de l'oser. »

Christiane Singer

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vos projets n’aboutissaient pas ?

Mais, au fait…êtes-vous de ceux qui élaborent des projets, des buts de vie, ou au contraire vous laissez-vous porter par le torrent, en fermant les yeux et en priant très fort que le courant ne vous amène pas à vous fracasser sur un rocher ?

Si c’est le cas, prenez quelques instants pour remercier la vie de vous voir mené ici… respirez un grand coup, et demandez-vous si vous avez envie de rester passif le reste de votre vie. Et, que la réponse soit oui ou non, vous ne risquez pas grand-chose à lire ce texte, à part, peut-être, de réaliser le nombre d’années que vous avez perdues à être spectateur de votre vie. Et donc… imaginez la suite…. Pour les philosophes existentialistes, la définition de l’engagement est la suivante : Acte par lequel l’individu assume les valeurs qu’il a choisies et donne, grâce à ce libre choix, un sens à son existence. Il donne un sens à son existence, au lieu d’attendre que les événements le fassent à sa place.

Mais en parlant d’engagement, je ne souhaite pas me borner ici à étudier l’engagement qui peut lier deux êtres l’un à l’autre, comme le mariage par exemple, ou n’importe quel contrat commercial. Même si le mariage, ou la décision d’avoir un enfant, sont sans aucun doute les engagements qui «engagent » le plus. Soi-même, et l’autre. Mais qu’en est-il de notre positionnement dans la vie en général ?

Dans notre manière d’être présent, et entier, dans nos actions, nos paroles, et nos sentiments ?

Comment pouvons-nous prétendre mener à bien un projet, si nous n’y trempons que le bout des doigts, sans réellement retrousser nos manches ?

Comment pouvons-nous être en bonne santé, si nous ne prenons pas la décision de nous habiter pleinement, et terme de sensations et d’émotions ?

Et quid de nos relations ? Comment sortir de la solitude si nous n’osons pas aller réellement dévoiler une part de notre intimité ? Imaginons une relation sexuelle du bout des orteils… cela en devient presque caricatural, n’est-ce pas ? Et notre engagement à être conscient de chaque moment ou événement de la journée ? C’est lui qui nous garantira une pleine possession de nos moyens, et la capacité à utiliser les surprises que la vie nous fait, plutôt que d’en être le jouet…

Finalement, l’engagement, ne serait-ce pas  cette capacité d’être pleinement présent, totalement engagé (corps et âme, peut-être) dans l’instant ? D’être ainsi connecté à ce que notre être recèle de meilleur, plutôt que d’être coupé de soi, et donc impuissant à agir sur le monde ?

N’oublions pas : à n’importe quel moment nous pouvons nous désengager : si le rapport avec nous-même, l’autre, ou n’importe quel projet tourne mal, nous pouvons nous en extraire. Il n’y a donc, finalement, aucun risque réel.

A l’inverse, si nous continuons à vivre notre vie en dilettante, de manière passive, il est probable que, au crépuscule de notre vie, nous regardions avec amertume toutes ces années que nous avons gâchées à ne pas vivre, à ne pas aimer, à ne pas vibrer.

Mais il sera trop tard.


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/publications/chroniques/11.html#BKE6lYthiwTHMpRU.99

12417956 658741594228451 5423852370611433521 n

 

Proverbe tibétain

" La parole est une goutte d'eau, l'action est une goutte d'or."

 

10352987 953242564713449 1723430074423596295 n