Elles se Livrent - POURQUOI ?

Je vous retrouverai au Salon Elles se Livrent à Braine l'Alleud les 5 et 6 Mars 2016.

C'est un plaisir pour moi, parce que les Belges sont chers à mon coeur. Mais aussi parce qu'une des raisons d'exister de ce salon est d'aider des femmes victimes de violences à se reconstruire. Et cela me touche au plus profond.

Et pourquoi cela? Parce qu'en 18 ans d'exercice de la psychothérapie  (ça y est , c'est la  majorité, je vais pouvoir enfin dire ce que je pense VRAIMENT )  ,

Je constate que les les femmes qui,  dans nos cultures, ont la chance de ne pas être battues, violées, excisées, brûlées vives, etc...souffrent, souvent, d'un mal très insidieux, et qu'on remarque à peine, sauf quand on rencontre l'infinie tristesse qui perle dans leurs yeux : Ces violences invisibles, faies à leur parole, à leurs besoins affectifs, sentimentaux, à leurs demandes. A leur besoin de douceur, d'harmonie, d'amour , tout simplement.

Ces femmes qui, parce qu'elles ont entendu 100 fois, 1000 fois, que leurs états d'âme, leurs sentiments, leurs besoins, ne sont pas importants, parce qu'il y a d'autres priorités, ces femmes dont les avis, les intuitions, sont traités d'élucubrations hystériques, de délires constitutifs de productions d'hormones...

Ces femmes qui se taisent, qui pleurent, qui sont réduites au silence par la parole de l'autre, le plus fort, le plus entendu, le plus arrogant...

Il est temps que ces femmes se lèvent. Qu'elles ouvrent la bouche. Ni pour faire la guerre, ni pour se venger. Mais pour offrir au monde les fruits nés du savoir de leurs entrailles, de la sagesse de leur coeur. Il est temps quy'elles se lèvent pour reconstruire un monde beau.

Au Salon elles se Livrent, je vous proposerai deux conférences où nous explorerons ces thèmes:

-Femme et sur tous les fronts ( comment ne pas perdre son âme chaque jour )

- Retrouver son coeur de mère pour guérir l'humanité

 

Nous sommes Marie, Durga, Sekhmet, Marie-Madeleine, Isis, Kali,Vénus...

Nous sommes Celle qui s'ouvre en deux pour vous offrir la vie.

Je ne me tairai pas.