extrait du livre " A l'abri des nuages - les trois noisettes "

La mère d'Emmanuel avait fait part de son projet à son ami le loup .Celui-ci ,loyal et courageux , lui promit que si elle décidait d'entreprendre ce périple , il l'accompagnerait.

Les loups sont comme ça ,fidèles jusqu'à la mort . Et la fidélité , dans le monde des contes de fées , est toujours récompensée , elle détient même le pouvoir de provoquer des miracles . Mais ça , la femme l'ignorait encore .

Le loup , quand à lui , n’était pas trop inquiet ...

Cette aventure comportait d’énormes risques , soit , mais il commençait à être âgé . Ses enfants étaient grands , élevés depuis longtemps , sa femme avait été tuée par un chasseur l'année dernière , l'essentiel de sa vie était donc derrière lui . S'il mourait en route , ce n’était pas grave .

Progressivement , il décida même de dissuader la mère d'Emmanuel de partir . Elle avait un fils qui avait besoin d'elle . Et un mari ,aussi ! Un mari muet et taciturne , il est vrai , mais il finirait bien par se remettre à sourire un jour , puisque le chat l'avait promis ...

Entreprendre ce voyage pour le sauver , au risque de mourir ,était vraiment stupide ... Ah , les humains ,quand ils aiment ,sont vraiment inconscients et autodestructeurs, parfois ...

Dès le lendemain , il irait lui parler et la dissuaderait .Cette mission , il l'accomplirait tout seul . C’était ça la solution .

Les animaux ignoraient , à part le chat peut -être ( mais il ne l'avouera jamais ) qu'un horrible monstre se préparait à attaquer tout promeneur qui se hasarderait sur le chemin de la sorcière . Et plus cet aventurier serait animé par l'amour et la lumière plus le monstre s'acharnerait à le détruire .

Parce que les monstres , dans les contes de fées comme dans la vraie vie , ça n'aime pas l'amour et la lumière . Ça tente de les détruire , coûte que coûte .