extrait du livre " Alchimie - poésie de laboratoire "

A la fontaine

A la fontaine de mes rêves

ou l’innocence est éternelle,

j'ai puisé l'aube qui se lève

et s'en va épouser le ciel.

ll ne subsistait pas d'ombrage

ni de tourmente à l'horizon de la fontaine .

Et les orages avaient déserté la maison .

Dans la fontaine de mes rêves ou,

 le cœur ébahi de vie,

les yeux illumines de sève,

le corps en paix , l’âme ravie,

j'ai vu se lever

l'harmonie des eaux et des cieux réunis.

Fontaine by never end