extrait du livre " C'est quoi un psy "

 

 

Le non jugement

La neutralité bienveillante du thérapeute peut être entendue comme une absence totale de jugement : ce qui revient à dire qu'il n'y ni coupable , ni victime . Je ne parle pas ici des actes répréhensibles par la loi ou le mal infligé est clairement définissable et condamnable . Nous reviendrons sur ce point plus avant .

Concernant nos oppositions inconscientes , nos fantasmes , nos ombres , nous savons que tout est complexe : un symptôme étant toujours la meilleure réponse ponctuelle de la nature à une situation ingérable autrement . Comme l'ont si bien expliqué d'autres avant moi , la maladie veut nous guérir , et est une tentative d'abaisser le niveau de stress dans notre organisme . De même , un comportement névrotique ou obsessionnel vise à nous éviter certaines douleurs , et a donc pour motivation de nous faire du bien .

Rappelons que notre civilisation se débat depuis des siècles dans une vision manichéenne : enfer / paradis , récompense / punition , amour / haine, etc.. Nous savons , pour l'avoir expérimenté , qu'on peut aimer et haïr simultanément , et qu'il n'est pas toujours facile de comprendre si notre interlocuteur est un ami ou un ennemi .

Ou les deux , ou rien de cela!

Profitons-en donc pour développer la tolérance et prenons garde aux préjugés dévastateurs , pères de tous les amalgames et totalitarismes .

 

Love 489522 960 720