Extrait du livre « C'est quoi un psy ? « - éditions Dervy

...La compréhension de la cause de nos maux et souffrances est souvent la clé du processus de transformation et de pardon à soi-même. Le sentiment de culpabilité étant à traquer dans tous les recoins de notre psyché. S'apercevoir que le symptôme était, à sa mise en place, une solution adaptée à une situation donnée, nous libère de l’éventuelle rancune vis-à-vis de nous-même.

Combien de névroses qui résistent à cause de la culpabilité ? Combien de mauvais choix impossibles à remettre en question ? La conséquence logique de « j'ai échoué » étant bien trop souvent « je suis nul ». Et, malheureusement dans notre société où la faiblesse n'est pas productrice de valeur ajoutée, « je suis nul » entraîne inévitablement « je mérite d’être puni ».

Ensuite, c'est terriblement simple : je me punis en restant malheureux. Etc.

Alors, de grâce, faisons la paix avec nos faiblesses! Chérissons-les, accueillons-les comme un enfant blessé, et couvons-les de notre amour, de notre attention, jusqu'à ce que réparation s’ensuive.

Et si réparation ne s'ensuit pas , laissez-moi vous donner mon avis :

Il est meilleur pour la santé de se savoir faible, mais d’être paisible et heureux, que de se croire faible et d'en être coupable en malheureux. Ne croyez-vous pas ?

15095636 1327666987254833 5109796571708737868 n