extrait du livre " Libérez-vous par le pardon "

Nos préjugés

Le cheminement qui nous conduit de l'offense , à sa compréhension, puis sa guérison , en vue ,peut -être , du pardon , peut s’avérer devenir une inestimable leçon de tolérance et d'ouverture d'esprit .

Voir la situation sous un autre angle nous défocalise de nos souffrances et ouvre la porte à la compassion .

Les expériences de la vie mettent à mal nos préjugés et c'est tant mieux . Car la distance est courte de "préjugé " à "Jugement Dernier " .

En effet,les hypothèses , les croyances auxquelles nous nous raccrochons colorent notre réalité , et toutes nos expériences .Nous aurons donc plus facilement tendance à excuser celui ou celle pour qui nous avons un préjugé favorable .

A l'inverse , tant que notre colère et notre souffrance ne seront pas apaisées , nous jugerons l'offenseur à cette mesure . Puis , le jour où nous sentirons notre blessure guérie , nous serons capables de faire preuve de plus de bienveillance . Ceci devrait suffire à démontrer le caractère subjectif et changeant de nos jugements .

"Ce n'est jamais le même homme qu'on arrête , et puis qu' on juge et puis qu'on tue ou qu'on libère "

Gilbert Cesbrun

De plus ,selon le juge et les avocats qui officient , ce même homme se verra condamné à une peine plus ou moins lourde , ou pas de peine du tout .

Les jugements humains ne sont pas plus immuables que ceux de la justice humaine : ils dépendent de notre état du moment et d'une multitude de petits événements précédents " la sentence " .

Alors , si nous avons déjà un préjuge concernant notre agresseur , il est probable que nous ne soyons pas neutres à son égard.

Dans son "travail " ( The Work ), Bryon Kate nous donne des clés simples pour nous débarrasser de nos oeilieres . L'une d'elle est de remplacer dans nos phrases, l'autre par " je " et , de voir ce que ça réveille en nous.par exemple , si je pense que l'autre est insensible , je vais transformer cette proposition par "je suis insensible " .

En y réfléchissant bien , cela va peut être me renvoyer à un reproche d'un vieux camarade , ou d'un parent ... ou m'amener à réaliser que dans certains circonstances , en effet , je me montre moi-même insensible . Sans juger , je vais donc pouvoir tenter de comprendre pourquoi . Si je me montre insensible à telle ou telle occasion , c'est probablement parce que j'ai peur d'être trop touché(e) et d'en souffrir.

Enfin , et c'est la base de ce travail , si une caractéristique décelée chez l'autre ( "être insensible " par exemple ) me touche outre mesure , c'est qu'elle me parle , à un niveau plus ou moins inconscient . qu'elle me parle de moi ...

Zzzadnja manja by evey90 d6bshmj

Adresse du cabinet :

107 Ter Rue Dalayrac
94120 Fontenay-sous-Bois

Tel : 01 48 73 65 09

Notre cabinet est situé à Fontenay-sous-Bois à proximité des communes de Nogent-sur-Marne, Vincennes, Montreuil, Perreux-sur-Marne, Neuilly-Plaisance, Joinville-le-Pont, Rosny-sous-Bois, Bry-sur-Marne, Saint-Mandé et Créteil .

Départements Val-de-Marne (94) et Seine-Saint-Denis (93)