Extrait du livre " La louve , le cheval et l'aigle " - collection Sajat

Je l'ai croisée comme on se cherche .

Avide de réinventer La communion , l'altérité ,

La liberté comme flammèches

Et la douceur à mijoter

Sur tous les autels de mon âme

La vie , les ombres éparpillées ,

J'ai bousculé l’écho des drames .

Le silence je l'ai plié

Et j'ai offert , comme une flamme ,

Mes mains ouvertes à la Beauté .

Je l'ai touchée comme on se trouve .

La Paix , la seule clé qui ouvre

Les portes de l’éternité

Somethingvague by hip possible