extrait du livre " Petit manuel de vie "

Faire l'amour avec le monde

( faites l'amour , pas la guerre ! )

La sensibilité

Notre sensibilité , nous l'avons évoqué plus haut , peut tour à tour être une alliée ou un handicap . L'Hypersensibilité nerveuse entraîne des conséquences souvent désagréables pour la santé : émotions violentes , propension à souffrir , fatigabilité ,spasmophilie , sans compter les dépressions , le surmenage , et le burn-out .

Une trop grand perméabilité nerveuse sollicite l'organisme de manière démesurée , et peut donc l'amener facilement à l’épuisement . Pourtant , dans certaines tribus , l'individu hypersensible , l'hypernerveux , est considéré comme un être à part .Les ancêtres et les sages considèrent qu'il détient un pouvoir que les autres n'ont pas : sa formidable réceptivité aux ondes et aux vibrations le rend capable de percevoir les mondes invisibles et leurs messages .Ainsi, il peut lire dans le passé , l'avenir ,communiquer avec les dieux ,les esprits animaux ou minéraux , mais aussi sentir la présence des défunts et , le cas échéant ,dialoguer avec eux . C'est ainsi qu'on pressentira qu'un enfant ayant apparemment des troubles nerveux ( hypersensibilité , mais aussi épilepsie par exemple ) sera un futur chamane de choix . Et on l’éduquera dans ce sens ,afin qu'il puisse mettre ses dons au service de la communauté .

La transe , c'est-à-dire la capacité à entrer à volonté dans des états modifies de conscience ,étant ce lieu intermédiaire ou les mondes s’interpénètrent et peuvent donc être rencontres . L'enfant " différant " devient donc le messager idéal , le lien entre les mondes .

Seulement , être hypernerveux , ou hypersensible , dans nos environnements citadins soumis aux nuisances sonores , visuelles , et aux perturbations électromagnétiques de toutes sortes ,n'est pas de tout repos .

Comme ,alors réussir à ce que la rencontre avec le monde ne soit pas vécue comme une agression permanente? Cela dépendra de chacun , évidemment , mais certains " trucs" existent , et fonctionnent .

Tout d'abord , la sensibilité doit être vécue consciemment .De la même façon qu'on s'apprête à goûter un mets délicieux , à écouter une symphonie , ou à faire l'amour avec l’être aimé , on peut exister , dans le monde avec une conscience des interactions qu'il nous propose .

Faites l’expérience :un bruit dérangeant ( le son de la perceuse des voisins le dimanche soir ) n'aura pas le même effet si vous sous y attendez ou non . Et plus vous tenterez de lutter pour ne pas l'entendre , plus il vous agressera .Comme pour les crises ou les douleurs évoquées plus haut , plus nous accepterons de laisser consciemment entrer un son en nous ,plus nous aurons l'opportunité de le transformer en musique supportable . Comme le tic-tac d'une pendule qui ,d'irritant , devient un rythme à nos paroles ou nos respirations .

Alors , pourquoi ne déciderons - nous pas d’écouter , de recevoir , de nous laisser pénétrer par les impressions sensorielles qui s'offrent à nous ? C 'est la seule façon dont cela ouvre les portes de notre perception .

Charles Baudelaire , dans " Les fleurs du mal " , nous y invite d'une maniére délicieuse .Osons lire les lignes qui suivent en y faisant participer tous nos sens : l’ouïe , la vue ,le toucher ,le gout et l'odorat .

Correspondances

La nature est un temple ou de vivants piliers

Laissent parfois sortir de confuses paroles ;

L'homme y passe à travers des forêts de symboles

Qui l'observent avec des regards familiers .

Comme de longs échos qui de loin se confondent

Dans une ténébreuse et profonde unité ,

Vaste comme la nuit et comme la clarté ,

Les parfums , les couleurs et les sons se répondent .

Il est des parfums frais comme des chairs d'enfants ,

Doux comme les hautbois , verts comme les prairies ,

Et d'autres corrompus ,riches et triomphants ,

Ayant l'expansion des choses infinies ,

Comme l'ambre , le musc , le benjoin et l'encens ,

Qui chantent les transports de l'esprit et des sens .

705