Nous me guérissons. Vous te guérissez....

Familiale ou non, la thérapie est toujours une systémie !

 

anne catherine sabas - petit manuel de survie quand un de vos proches va voir un psy

L'interdépendance  :

Une patiente me raconta un jour que son mari, en dépression, ressentait sa psychothérapie comme un médicament dont il bénéficiait aussi. Voici la magie de la systémie ! Mieux que des électrochocs, qu'une catharsis, qu'une pharmacothérapie, ou qu'un traitement contre le stress ou les phobies, sans bouger de chez lui, il suivait, aux rythme des avancées comportementales de sa femme, une thérapie familiale systémique sans débourser un centime. J'ai donc décidé d'écrire Petit Manuel de Survie quand un de vos proches va voir un psy en leur honneur.

La systémie familiale :

Un individu est toujours en relation avec son entourage et en premier lieu sa famille. Une psychothérapie, qu'elle fasse partie des TCC ( thérapies cognitivo-comportementales), ou des démarches plus longues ( psychanalyse, art-thérapie, relaxation, etc... ) , va tôt ou tard interroger la place du patient au sein d'un système familial. C'est la systémie. Comment s'est il construit? Quels ont été ses modèles de relation? De quelle manière a-t-il été prédisposé à tel ou tel comportement, telle pathologie, telle émotion? Et, dans son rapport avec le thérapeute - une autre systémie -, le psychologue ou le psychanalyste, comment peut-on lui permettre d'expérimenter un nouveau type de rapports humains? Dans l'ouvrage "C'est quoi un psy" j'observe que c'est dans le fameux transfert que peuvent être dénoués certains souvenirs ou habitudes comportementales pathologiques. La systémie, lorsqu'elle est analysée, devient donc une porte vers la transformation.

Les thérapies systémiques :

Certaines thérapies visent à observer et transformer les relations existant au sein d'un groupe ( systémie familiale, professionnelle, etc ). Je reçois ainsi régulièrement des membres d'une même famille, des couples, mais aussi , éventuellement, des individus qui tentent d'améliorer leurs relations amicales ou professionnelles lors de mes séances individuelles. Ce dispositif particulier nécessite la présence des membre impliqués, avec un ou plusieurs thérapeutes. C'est la thérapie du système, ou systémie.

Le système est toujours en thérapie avec le patient :

Quelle chance! En changeant, nous pouvons modifier nos rapports avec notre environnement! En modifiant notre état psychologique, et donc notre mental, nos comportements et nos émotions, notre travail thérapeutique personnel va influencer notre manière d'être et donc la systémie, par le biais de la communication et des relations que nous tissons avec nos proches! D'où l'importance d'être conscient de notre responsabilité individuelle pour changer le monde: une thérapie individuelle entraîne toujours des conséquences systémiques.

"Tu veux un monde meilleur, plus fraternel, plus juste? Eh bien, commence à le faire: qui t'en empêche? Fais-le en petit et autour de toi, fais-le avec ceux qui veulent. Fais-le en petit, et il grandira." Carl G. JUNG

Voir la fiche du livre "Petit Manuel de Survie quand un de vos proches va voir un psy"

 

image: http://www.anne-catherine-sabas.com/medias/album/anne-catherine-sabas-petit-manuel-de-survie-quand-un-de-vos-proches-va-voir-un-psy.jpg

anne catherine sabas - petit manuel de survie quand un de vos proches va voir un psy


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/blog/familiale-ou-non-la-therapie-est-toujours-une-systemie.html#BhSVu276V4Sy8Dx6.99