Nouveau jour , nouveau départ !

Les changements salvateurs

« Il n’y a aucun mal à changer d’avis, pourvu que ce soit dans le bon sens. » Winston Churchill

Nouvelle année, nouveaux rêves, nouveaux projets, nouvelles résolutions…

Mais avons-nous changé, nous ? Et ceux qui nous entourent ? Et toutes ces impasses dans lesquelles nous avons l’impression de nous enliser depuis si longtemps ? Ont-elles disparu comme par magie ? Ou sommes-nous devenu(e)s insensibles au malheur, à la frustration, à la déception ? Comment faire du neuf avec du vieux ? Mais est-ce vraiment possible si nous ne modifions rien de nos attentes ?

Nous approcher du bonheur signifie souvent accepter de faire certains deuils. Telle relation ne nous apporte pas ce dont nous avons besoin, nous devons l’accepter. L’autre ne changera pas. Telle profession ne nous convient plus, regardons cela en face. Si elle nous rend malade aujourd’hui, il y a de fortes chances qu’elle nous rendre malade demain. Sauf si, bien sûr, nous imaginons passer une année de plus à nous lamenter, à nous morfondre, à somatiser et accuser le destin d’être cruel avec nous.

De plus, chaque jour de malheur entame un peu plus notre aptitude au bonheur, et l’élan nécessaire pour réaliser nos rêves. Ne les laissons pas mourir à petit feu.

La plupart du temps il suffira de revoir nos attentes pour réussir à goûter ce qu’une situation nous offre, sans nous concentrer uniquement sur dont elle nous prive. Si cette situation ne nous comble pas, qui nous empêche d’aller nous combler ailleurs ? Pourquoi attendre d’un être, d’une profession, ou d’une activité qu’elle comble tous nos espoirs ? Nous avons le droit de revoir notre investissement et nos attentes.

Nous avons le droit de nous rendre heureux (se) nous-même. En arrêtant d’attendre que l’Autre ou le monde le fasse miraculeusement.

Puisqu’il est encore temps de vous souhaiter de belles vacances,  je vous souhaite de vous rendre heureux (se). Dès maintenant.

Images

 

Retrouvez mes chroniques sur http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/publications/chroniques/


Read more at http://www.anne-catherine-sabas.com/pages/publications/chroniques/14.html#JrUAHAwWjm3CV2cY.99