16 - Les manipulateurs au travail... et ailleurs.

«Ballotté, manipulé, automatisé, l’homme perd peu à peu la notion de son être. »

Vaclav Havel

Me revoilà aujourd’hui avec un sujet dont, malheureusement, nous n’avons pas fini de parler. Il peut nous concerner tous, hommes et femmes, et plonger notre quotidien dans un cauchemar dont nous aurons du mal à nous extraire.

Le thème des manipulateurs est à la mode. Il faut croire que notre société, avec ses diktats de performance et de perfection, sur fond de crise sociale, financière et économique, ne peut échapper à ce phénomène. De plus en plus de médias s’en font l’écho : pervers narcissiques, manipulateurs, ces êtres sans vergogne, animés par la soif d’asseoir leur pouvoir et d’avoir une emprise sur autrui, font des ravages. Dans le monde du travail et ailleurs.

Mais comment est-ce possible ?

Tout d’abord, observons de ce qui se passe du côté des victimes : généreuses, souvent dynamiques, soucieuses du travail bien fait, dignes de confiance, elles ont facilement tendance à se remettre en question et sont animées par le désir de ne pas déplaire. A la base, ce sont des qualités. Mais quand vous êtes face à un être qui n’en a jamais assez, qui travestit la réalité pour pouvoir vous accuser systématiquement de tout ce qui porter atteinte à sa volonté de toute puissance, vous devenez une proie rêvée. Depuis quelques années, nos cabinets reçoivent de plus en plus de confidences de ce type, et les ravages psychiques et physiologiques de telles situations ne sont plus à démontrer : burn out, dépression, anxiété, perte de l’estime de soi, et tous les troubles psychosomatiques associés.

Et dans la sphère privée, que se passe-t-il ?

Le phénomène est le même. Nos peurs d’être abandonnés, de déplaire, peuvent faire de nous des êtres excessivement dociles qui préfèreront souffrir en silence pour ne pas risquer une éventuelle rupture, ou même un conflit. Car, avec le manipulateur, le conflit est sans issue. Il retourne les situations, travestit les faits, et vous risquez de vous retrouver avec le sentiment désagréable de devenir fou ( folle). Il veut juste décharger la haine dont il est porteur, et qui lui sert de rempart aux frustrations qu’il ne peut accepter.

Attention cependant ! Tous les personnages difficiles ne sont pas des pervers, et tous les névrosés ne sont pas des manipulateurs. En règle générale, si vous sentez qu’une situation est malsaine, que la communication es impossible, et que l’autre retourne systématiquement vos paroles ou vos actions pour prouver sa domination, il est temps de vous demander à qui vous avez affaire, et d’ouvrir les yeux.

Quelques moyens existent pour y voir clair, et surtout s’extraire de ces situations nuisibles. Je salue ici l’heureuse l’initiative de Stefano Spano, qui est à l’origine de la création du blog :

http://www.manipulateurs-au-travail.fr/

Vous y trouverez bon nombre de conseils pour vous aider à vous défendre, et surtout vous reconstruire après une expérience douloureuse. Car il s’agit de votre identité, de votre bien-être, et de vos valeurs qu’il va falloir guérir.

Pour voir les vidéos des interviews qu’il a eu la gentillesse de m’accorder, c’est ici :

https://www.youtube.com/watch?v=wL11S2b-o0M&index=3&list=PLrRWbtQxpLrRlSTnMzI_c45dCGSRHIsQj

Je vous souhaite, à toutes et à tous, de vous souvenir que certains êtes humains sont dignes de confiance, et qu’il existe une vie après la manipulation, après la crise, après la dépression. Et, si vous avez la chance de ne jamais avoir eu affaire à ce genre de personne, continuez à garder les yeux bien ouverts, à vous respecter et à vous faire respecter, du mieux que vous le pouvez.

Adresse du cabinet :

107 Ter Rue Dalayrac
94120 Fontenay-sous-Bois

Tel : 01 48 73 65 09

Notre cabinet est situé à Fontenay-sous-Bois à proximité des communes de Nogent-sur-Marne, Vincennes, Montreuil, Perreux-sur-Marne, Neuilly-Plaisance, Joinville-le-Pont, Rosny-sous-Bois, Bry-sur-Marne, Saint-Mandé et Créteil .

Départements Val-de-Marne (94) et Seine-Saint-Denis (93)