7 - Les fantaisies du désir

Les fantaisies du désir….  

 

 

 

« L'homme énergique et qui réussit, c'est celui qui parvient à transformer en réalités les fantaisies du désir. »

Sigmund Freud

 

Le désir est fragile. Mouvant comme une émotion, fugitif comme un souffle de vent, difficile à maîtriser, sauvage et archaïque.. et pourtant, c’est lui qui fait tourner le monde.

Ici, nous parlons du désir sous toutes ses formes. Le désir sexuel, bien entendu, mais aussi tous ces élans qui nous poussent en avant, nous amènent à agir pour obtenir ou réaliser ce à quoi nous aspirons. La libido au sens large.

Sans désir, pas d’élan. Et sans élan, pas d’action, pas de réalisation, et pas de réussite.

Mais celui qui réussit à réaliser ses rêves, à bâtir son bonheur, à épanouir sa vie, quel est son secret ? Est-il plus ardent que la moyenne des individus ? Plus chanceux ? Plus volontaire ?

Ou est-il simplement capable d’utiliser au mieux cette énergie formidable qu’est le désir ? A s’allier avec ses fantaisies ? Bref, à faire corps avec lui, plutôt qu’à tenter d’aller contre.

Il semblerait que ce n’est pas la persévérance et la force qui nous mènent au succès, mais bien l’habilité à utiliser l’énergie du désir, de la même façon qu’un oiseau utilise les courants d’air pour voler sans effort. Point n’est besoin d’être en permanence enthousiaste et optimiste pour mener à bien une tâche : il suffit de pouvoir se décider à agir lorsque l’énergie est là. Au bon moment.

Mais que faire lorsque l’espoir a déserté ,lorsque le désir s’est éteint, et que la motivation a disparu ?

Tout d’abord tentons de nous metttre à l’écoute de notre petite voix intérieure : un besoin que nous avons méprisé finit tôt ou tard par se taire. Il va nous falloir réapprendre, dans le silence de notre cœur , à écouter sa voix, à la respecter, et à la prendre au sérieux.

Ainsi de tous les désirs que nous avons exprimés, et qui n’ont pas été entendus par autrui. Tôt ou tard, ils s’éteignent. Parce que s’ils ne sont pas nourris, accueillis, chéris, ils passent leur chemin et s’en vont se fixer ailleurs.

Parfois, la non-réalisation de nos désirs nous mène à la dépression, au découragement. C’est l’effondrement après l’effort, la frustration devenue intolérable, la chute après les tentatives d’envol. On est fatigué, et le désir ne trouve plus la force de se transformer en action.

Pourtant , si nous nous écoutons avec bienveillance et amour, nous finirons tôt ou tard par retrouver le fil de nos rêves secrets. Peut-être ont-ils juste été entravés par quelques blessures ? Des incompréhensions ? A nous, alors, d’aller guérir ce qui nous maintient dans une attitude défaitiste. Ne laissons pas notre histoire d’hier ou d’aujourd’hui hypothéquer notre futur.

A moins que nous ne devions simplement ajuster nos rêves à la réalité ? Nous ne pouvons changer les autres, ni rendre l’imposible possible. Pourtant, si nous retrouvons notre capacité à rêver, et lui faisons rencontrer la réalité avec intelligence, nous pouvons voir se dessiner un chemin où quelque chose est encore possible.

 

N’oublions pas : un désir trop rigide,  se heurtant à une réalité trop précise, sera mis à mal.  Allions-nous donc avec ses fantaisies : apprenons à glisser sur son onde, à accompagner sa course, et à l’assouplir quand cela sera nécessaire .

Nul doute que si  nous le respectons et nous allions avec lui, il nous conduira, tel un cheval apprivoisé, à réaliser nos rêves. Et peut-être-même au-delà.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Adresse du cabinet :

107 Ter Rue Dalayrac
94120 Fontenay-sous-Bois

Tel : 01 48 73 65 09

Notre cabinet est situé à Fontenay-sous-Bois à proximité des communes de Nogent-sur-Marne, Vincennes, Montreuil, Perreux-sur-Marne, Neuilly-Plaisance, Joinville-le-Pont, Rosny-sous-Bois, Bry-sur-Marne, Saint-Mandé et Créteil .

Départements Val-de-Marne (94) et Seine-Saint-Denis (93)